X

Moyen Orient et Monde

Une victoire d’Hillary Clinton sera un plébiscite pour Obama

Présidentielle US

La candidate démocrate a trouvé que l'ombrelle du président sortant était plus prestigieuse que celle de son ex-président de mari.

23/06/2016

Barack Obama s'apprête à entrer en campagne pour la candidate démocrate Hillary Clinton, alors que le Parti républicain ne cesse de lui mener la vie dure, et ce dans le but de lui faire rater sa sortie en minant son legs dans une atmosphère des plus délétères.

Dans ce contexte, mardi, le New York Times posait cette question, à laquelle d'ailleurs la plupart des Américains peuvent répondre non : « Est-ce qu'il reste encore de la dignité en politique ? ». Il est clair donc que la réponse est négative maintenant alors que les attaques entre les deux candidats démocrate et républicain ont atteint un niveau incroyablement bas, pire que celui ayant prévalu durant toute la campagne, sachant qu'il est plus que probable qu'Hillary Clinton puisse l'emporter sur Donald Trump.
Pour leur part, les républicains sont plus que jamais aveuglés par leur haine raciale envers Barack Obama, au point d'avoir rejeté au Congrès il y a quelques jours l'interdiction, même partielle, des armes après le massacre d'Orlando.

Barack Obama, lui, semble avoir atteint la sagesse de ses prédécesseurs en admettant que le président des États-Unis n'est pas l'homme le plus fort du monde. Pour preuve, quelques mois avant la fin de son mandat, il voit ses promesses exprimées depuis sa campagne présidentielle, de fermer la prison de Guantanamo, incapables d'être tenues. Et il y a de moins en moins de chances qu'il puisse les réaliser. En effet, dit un expert de ce problème, « garder Guantanamo encore ouverte pour les 80 détenus restants est une tache de honte pour le Congrès qui a toujours mis des bâtons dans les roues pour empêcher sa fermeture. Y compris qu'il a entravé les efforts du Pentagone de vider cette prison et de distribuer ses pensionnaires dans d'autres prisons du pays. Sans oublier aussi que la fameuse tenue orange des prisonniers est devenue un outil de propagande pour Daech (acronyme arabe de l'État islamique) qui l'utilise dans le but d'encourager à une plus grande prise d'otages ».
La promesse d'Obama a été ainsi vouée à l'échec par l'opposition républicaine. Rien qu'avant-hier, la Chambre des représentants (dominée par ce parti) a encore décidé d'arrêter de débourser les fonds pour transférer les détenus, même hors des États-Unis.

 

(Lire aussi : L’Amérique face au miroir d’Orlando)

 

Un accord astucieux
Il faut dire que pour Barack Obama, cela n'a pas été aisé de se construire un legs avec la guerre farouche que lui a livrée le Parti républicain. Ce qui ne l'a pas empêché, contrairement à la coutume, de choisir de rester dans la capitale fédérale après la fin de son mandat. Au lieu d'aller superviser, comme le veut aussi la coutume, la construction à Hawaï de la Bibliothèque commémorative destinée à abriter tous les documents ayant trait à sa présidence.

Par ailleurs, il est arrivé à un accord astucieux avec Hillary Clinton pour la faire, en quelque sorte, la dépositaire de son héritage. Bien que, durant les primaires, elle ait essayé d'attaquer la politique extérieure d'Obama. Lequel, à l'époque n'avait manifesté aucune réaction à ce sujet.
Par contre, Barack Obama va commencer d'ici à quelques jours à faire campagne pour Hillary Clinton qu'il considère être l'un de ses succès, pour l'avoir portée là où elle est. Et elle a trouvé que l'ombrelle d'Obama était plus prestigieuse pour elle que celle de son ex-président de mari, dont l'étoile a bien pâli. Le président Obama jouit actuellement de plus de 50 % de l'appui du peuple américain et il va être le premier chef de l'État à jouer un rôle proéminent dans une élection. « Dans un sens, fait remarquer l'analyste d'un think tank, la victoire d'Hillary Clinton peut être considérée comme un plébiscite pour M. Obama, de même qu'une victoire du statu quo du Parti démocrate. »

Souvent, les trois premiers mois du président américain sont considérés comme une lune de miel. Peut-être pas pour Hillary Clinton, selon les médias israéliens, qui estiment que rien ne va changer pour la paix dans leur pays, seulement parce que les États-Unis ont changé de président.

 

Lire aussi
Couacs en série chez Donald Trump

Huma Abedin, l’« arme secrète » de Hillary Clinton

Déjà survoltés par la présidentielle, les Américains super à cran après la tuerie d’Orlando

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

VITESSE DE CROISIÈRE

Oh oh ....ça semble se gâter pour les petits rêveurs de voir l'arrivée du Messie revanchard...lol.

On va juste leur expliquer les choses du réel, que se soit elle ou un autre clown , la politique à adopter est déjà conclue en amont , celui ou celle qui sera "élu e " ne sera là que pour l'appliquer.

2eme réalité, on ne pourra plus faire grand chose au M.O sans tenir compte du la Russie NPM et de l'Iran NPR.

3eme triste réalité pour eux , la thèse de ces nouvelles puissances gagnent du terrain dans les " démocraties " occidentales . À cause de leurs alliances avec les rois bensaoud et turcosbensaouds qui ne finissent pas de foirer et d'entraîner le monde dans l'inconnu.

DE RIEN .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ESPERONS QU,ELLE CHANGERA CETTE POLITIQUE INDECISE OBAMIENNE ET QU,ELLE TRAITERA COMME IL SE DOIT LES DEUX FACES DE LA MEME MONNAIE DANS CETTE REGION...

M.V.

et qui veut plébisciter Obama et pourquoi ...? ses réussites au Moyen Orient ...? l'article est chaleureux ,car ce n'est pas facile , de vendre la brosse à reluire et le cirage en même temps...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!