Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

L’EI chasse les forces du régime de la province de Raqqa

Les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont chassé hier les troupes du régime syrien de la province de Raqqa à la faveur d'une contre-offensive qui a coûté la vie à 40 membres des pro-régime en 24 heures, a indiqué une ONG. Le régime avait lancé le 3 juin une offensive pour s'emparer de la ville-clé de Tabqa dans la province de Raqqa, avançant d'une vingtaine de km. Mais les jihadistes ont réussi à les repousser hors de la province après une contre-attaque lancée la veille, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Parallèlement, l'EI a mené hier une contre-offensive pour desserrer l'étau autour de son fief de Manbij dans le nord de la Syrie, reprenant deux villages tenus par un front arabo-kurde soutenu par les États-Unis. Selon l'OSDH, l'EI a dépêché un petit groupe de jihadistes, dont un conduisant une voiture piégée, dans deux villages et trois hameaux au sud de leur bastion assiégé par les Forces démocratiques syriennes (FDS). Ces villages avaient récemment été pris aux jihadistes lors d'une large offensive lancée le 31 mai par cette alliance arabo-kurde. « L'EI essaie de défendre Manbij en envoyant des combattants de l'extérieur de la ville attaquer les FDS dans ces villages », a noté Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH. « Daech (acronyme arabe de l'EI) a exécuté des habitants », a-t-il ajouté, sans pouvoir fournir un bilan des victimes. Les forces de la coalition dirigée par les États-Unis ont mené hier des raids aériens massifs pour défendre ces villages, tuant 42 jihadistes, selon l'OSDH. Dans les combats, les FDS ont perdu cinq de leurs membres.


Les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont chassé hier les troupes du régime syrien de la province de Raqqa à la faveur d'une contre-offensive qui a coûté la vie à 40 membres des pro-régime en 24 heures, a indiqué une ONG. Le régime avait lancé le 3 juin une offensive pour s'emparer de la ville-clé de Tabqa dans la province de Raqqa, avançant d'une vingtaine de km. Mais les...

commentaires (0)

Commentaires (0)