Rechercher
Rechercher

Liban

Berry : La question de l’arabité du Liban est tranchée par le préambule de la Constitution

Le président de la Chambre, hier, en compagnie du ministre de la Défense.

Dans le cadre des traditionnelles audiences parlementaires du mercredi à Aïn el-Tiné, le président de la Chambre Nabih Berry a une nouvelle fois souligné l'importance d'élire un président. Il a reçu dans la journée le vice-Premier ministre et ministre de la Défense Samir Mokbel qui a confié que son homologue iranien avait d'ores et déjà pris contact avec lui pour proposer une aide à l'armée libanaise. M. Mokbel a affirmé que cette offre sera examinée en Conseil des ministres dès que les sanctions contre l'Iran seront totalement levées.
Concernant la présidentielle, Nabih Berry a appelé à l'élection d'un nouveau président le plus rapidement possible et a souligné l'importance du consensus pour « mener à bien cette échéance au plus vite ». S'attardant sur les municipales, il a estimé qu'il n'y a « aucune raison pour que celles-ci n'aient pas lieu en temps voulu ». Sur un autre plan, il a affirmé qu'il était désormais nécessaire de « mettre fin à la polémique sur l'arabité du Liban puisque cette question est tranchée dans le préambule de la Constitution, c'est donc là un acquis, et le débat qui sévit actuellement est déplacé ».
M. Berry s'exprimait devant les députés Ali Fayad, Walid Succariyé, Marwan Farès, Émile Rahmé, Nawwar Sahili, Michel Moussa, Kassem Hachem, Ali Bazzi, Hani Kobeissy, Estephan Doueihy, Yassine Jaber, Ali Moqdad et Abdel Magid Saleh.

Mokbel
Dans l'après-midi, Nabih Berry s'est entretenu avec M. Mokbel qui a déclaré sur le perron de Aïn el-Tiné : « Il y avait quelques questions en suspens concernant des accords avec la France et avec la Roumanie. Le président de la Chambre a donné des instructions pour que ces questions-là puissent figurer à l'ordre du jour de la prochaine séance plénière du Parlement. » Il a ajouté à l'adresse des journalistes : « Je sais ce que vous allez me poser comme question. Vous voulez des informations à propos de la nomination du nouveau chef des services de renseignements de l'armée. Normalement, la procédure veut que le commandant en chef de l'armée propose un nom, puis que celui-ci soit examiné par le conseil militaire. Ensuite, le dossier est transféré au ministre de la Défense pour approbation (...) contrairement à ce qui a été dit dans les médias (...). Aujourd'hui, avant de quitter mon bureau, je viens tout juste de signer la nomination du général Daher comme chef des services de renseignements. »
Interrogé par ailleurs sur la proposition de Téhéran d'apporter une aide à l'armée libanaise, M. Mokbel a affirmé que son homologue iranien avait d'ores et déjà pris contact avec lui. « Ma réponse a été claire. Je lui ai dit que dès la levée effective des sanctions sur l'Iran, nous serons prêts à examiner cette possibilité en Conseil des ministres afin de prendre la décision adéquate », a-t-il ainsi expliqué. Il a également fait savoir que les États-Unis n'avaient pas suspendu l'envoi de matériel militaire et que les avions de chasse seront livrés dans un délai de 7 mois au maximum.


Dans le cadre des traditionnelles audiences parlementaires du mercredi à Aïn el-Tiné, le président de la Chambre Nabih Berry a une nouvelle fois souligné l'importance d'élire un président. Il a reçu dans la journée le vice-Premier ministre et ministre de la Défense Samir Mokbel qui a confié que son homologue iranien avait d'ores et déjà pris contact avec lui pour proposer une aide...

commentaires (2)

GOUPILEMENT PRETENDU VOTRE AUJOURD,HUI... MAIS GOUPILEMENT APPARTENANT DEMAIN...

OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

11 h 14, le 03 mars 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • GOUPILEMENT PRETENDU VOTRE AUJOURD,HUI... MAIS GOUPILEMENT APPARTENANT DEMAIN...

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

    11 h 14, le 03 mars 2016

  • Les coinniques se sont entretenu chez la figue à béret à huis clos. Ils ont mis en exergue leur volonté d'étouffer les tentatives visant un dérapage sectaire "style" Fitnâh ! Ils ont appelé et les politiques et les religieux ainsi que les divers "minorisés" à faire face aux campagnes visant à semer cette discorde. Des pratiques qui n'ont rien à voir avec le coinnisme minorisé se sont manifestées, visant à monter les coinniques les uns contre les autres, notent-ils. Cette campagne vise à semer la discorde entre les minorisés ; elle est menée par ceux qui veulent montrer qu'ils sont les plus soucieux du Minorisme coinnique, alors même qu'ils nuisent à son image. Sachant que ces tentatives font le jeu…. des Majoritaires "sunnites!?" ! Nous n'accepterons pas de nous laisser entraîner dans la discorde inter-minoritisme coinnique. Ceux qui la veulent ne trouveront pas une place parmi les minorisés coinniques. Le Minoritisme maintiendra son image coinnique, ainsi que sa frilosité. Il a toujours été le cœur battant du coinnisme ! Ils ont fait un plaidoyer en faveur du Minoritisme : Le désaccord est sur le rôle du coinnisme dans son environnement…. Majoritaire "sunnite!?" ! Nous tenons à notre minorisme et n'acceptons pas que le coinnisme soit isolé de son environnement…. noûSSaïrî ! Nous voulons accentuer le fait que nous avons de l'estime pour…. le noûSSaïrîsme ! Yâ hassirtîîîh !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    08 h 24, le 03 mars 2016

Retour en haut