Dernières Infos

Yémen : au moins 6 morts dans des combats à Aden impliquant El-Qaëda

AFP
09/02/2016

Au moins six personnes, dont quatre membres d'une même famille, ont été tuées dans des combats entre jihadistes d'El-Qaëda et forces gouvernementales mardi à Aden, deuxième ville du Yémen, selon des responsables de la sécurité et des témoins.

Ces victimes ont été signalées alors que les forces gouvernementales yéménites, soutenues par une coalition arabe sous commandement saoudien, lançaient une opération pour déloger des combattants d'El-Qaëda d'un quartier qu'ils contrôlent à Aden, grande ville portuaire du sud.

Les troupes loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi ont encerclé le quartier d'Al-Mansourah, dans le centre-ville, ce qui a provoqué des combats avec des hommes d'El-Qaëda, ont indiqué des sources des services de sécurité.
Deux jihadistes ont été tués dans ces affrontements qui ont vu l'intervention d'hélicoptères d'assaut Apache de la coalition arabe, selon les mêmes sources. Des habitants ont indiqué que ce quartier d'Aden a été survolé par des avions de combat de la coalition pendant les combats.

Quatre membres d'une même famille --un couple et ses deux filles-- ont été tués lorsqu'une roquette s'est abattue sur leur maison dans le quartier adjacent de Kabouta, a indiqué un proche, précisant que la troisième fille du couple âgée de 5 ans a été blessée dans le bombardement dont l'origine n'a pas été établie. Un important incendie a ravagé le centre commercial d'Alshamil à Mansourah pendant les combats, a constaté un photographe de l'AFP.
"Nous vivons dans la terreur (...) On s'est débarrassé des houthis (rebelles chiites venus du nord), mais El-Qaëda nous fait vivre l'enfer", a témoigné un habitant sous le couvert de l'anonymat.

La coalition arabe est intervenue au Yémen en mars 2015, initialement pour déloger les rebelles chiites houthis, accusés de liens avec l'Iran et qui contrôlent depuis septembre 2014 la capitale Sanaa. Elle a aidé les forces gouvernementales à reprendre Aden aux houthis en juillet 2015.

El-Qaëda et le groupe Etat islamique (EI) ont profité de l'absence de l'autorité de l'Etat pour renforcer leur présence à Aden et dans d'autres régions du sud et du sud-est du Yémen. Leurs attaques contre les officiers de sécurité et les responsables gouvernementaux se sont intensifiées ces derniers mois à Aden où El-Qaëda agit à visage découvert.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants