Liban

Le mufti Chaar réclame l'abolition du Tribunal militaire

Le mufti de Tripoli, le cheikh Malek Chaar, a demandé samedi que le Tribunal militaire soit aboli. 

Le mufti a demandé que "le tribunal ad hoc soit aboli" ou qu'il change de forme parce qu'il "ne peut être arbitraire et permanent".  Il s'exprimait lors d'une rencontre organisée pour protester contre la libération de l'ancien ministre Michel Samaha.


Le mufti de Tripoli, le cheikh Malek Chaar, a demandé samedi que le Tribunal militaire soit aboli. 


Le mufti a demandé que "le tribunal ad hoc soit aboli" ou qu'il change de forme parce qu'il "ne peut être arbitraire et permanent".  Il s'exprimait lors d'une rencontre organisée pour protester contre la libération de l'ancien ministre Michel Samaha.