Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

"La justice a respecté la loi", lance Samaha libéré sous caution

De retour chez lui, l'ancien ministre se dit satisfait de la décision du tribunal militaire et affirme qu'il poursuivra son activité politique.

L'ancien ministre libanais Michel Samaha, accueilli par ses filles, chez lui, après sa libération sous caution. AFP / ANWAR AMRO

L'ancien ministre libanais, Michel Samaha, libéré sous caution jeudi par la cour de cassation militaire après avoir passé trois ans et demi en prison, et dans l'attente de la reprise de son procès le 21 janvier, a quitté le centre de détention de Rihaniyé et a regagné son domicile à Achrafieh.

La caution dont il s'est acquitté s'élève à 150 millions de livres libanaises (100.000 dollars). La relaxe avait d'abord été rejetée par le ministère public, qui a toutefois souligné que la décision finale revenait à la Cour militaire.

Une source judiciaire a indiqué à l'AFP que Michel Samaha n'a pas le droit de quitter le territoire durant un an et que durant la période de son procès, il lui est interdit de donner des interviews à la presse ou d'être actif sur les réseaux sociaux.

 

(Lire aussi : Tollé dans les milieux antisyriens après la relaxe de Samaha)

 

Malgré la décision de la justice, M. Samaha a brièvement confié aux journalistes qui l'attendaient chez lui son sentiment, affirmant que "la justice a respecté la loi", et a fait savoir qu'il allait poursuivre son activité politique. "Je serai toujours actif politiquement", a-t-il lancé. Interrogé sur le tollé que sa relaxe a suscité dans les milieux libanais antisyriens, Michel Samaha a répondu : "Ces commentaires ne m'intéressent pas".

M. Samaha a également affirmé: "Je ne ferai aucune déclaration concernant mon procès car je respecte la décision de justice. Je demande à tous ceux qui m'attaquent de ne pas faire le jeu de Daech" (acronyme arabe du groupe Etat islamique).

Son avocat, Me Sakher Hachem, a estimé que le jugement du tribunal militaire est "juste et légal".

Le 13 mai dernier, il avait été condamné en première instance à une peine de quatre ans et demi de prison pour avoir transporté des explosifs en vue de perpétrer des attentats au Liban en 2012. M. Samaha a déjà purgé la totalité de cette peine, calculée sur la base de l'année carcérale de 9 mois. Mais la sentence avait été jugée trop clémente, ce qui a poussé le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire, Sakr Sakr, à présenter un pourvoi en cassation.

 

Pour mémoire

Michel Samaha revient sur ses aveux, son procès renvoyé au 17 septembre

Affaire Samaha : mobilisation civile et judiciaire pour contenir la frustration sunnite

L'ancien ministre libanais, Michel Samaha, libéré sous caution jeudi par la cour de cassation militaire après avoir passé trois ans et demi en prison, et dans l'attente de la reprise de son procès le 21 janvier, a quitté le centre de détention de Rihaniyé et a regagné son domicile à Achrafieh.
La caution dont il s'est acquitté s'élève à 150 millions de livres libanaises (100.000...

commentaires (14)

S'méééhâh, le par Donneur-Exploseur a affirmé sans sourciller : "Je demande à tous ceux qui m'attaquent de ne pas faire le jeu de Dâësh-État islamique." ! Elle est" bonne celle-là ! On ne l'attendait pas celle-là ! CULOTTÉ-wéïîhhh, va !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

05 h 23, le 15 janvier 2016

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • S'méééhâh, le par Donneur-Exploseur a affirmé sans sourciller : "Je demande à tous ceux qui m'attaquent de ne pas faire le jeu de Dâësh-État islamique." ! Elle est" bonne celle-là ! On ne l'attendait pas celle-là ! CULOTTÉ-wéïîhhh, va !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    05 h 23, le 15 janvier 2016

  • LA COUR MILITAIRE....CENSÉ PROTÉGER LE PAYS DE CÈDRE ET PAS LES TERRORISTES ! QUI A PAYÉ ? ET QUI A TOUCHÉ ? KHAHWAGI N'A PAS SON MOT À DIRE ? OU BIEN IL CONFIRME SON NOM DE FAMILLE ? ALLEZ AU DIABLES LES MERCENAIRES.. ILS SONT CAPABLES MAINTENANT À METTRE EN PRISON LE HÉRO QU'IL A DÉNONCÉ....TOUT EST POSSIBLE À L'ENVERS DANS CE PAYS MALADE. QUELLE ARMÉE ON A ! !

    Gebran Eid

    23 h 49, le 14 janvier 2016

  • Quelle Mascarade est ce Pays!

    Diane Tabet

    23 h 21, le 14 janvier 2016

  • en tt cas si il ne font qu'appliquer la loi alors soit let it be !! cependant qu'elle credibilite il va avoir ce samaha ?!?!

    Bery tus

    23 h 18, le 14 janvier 2016

  • Le Liban de toutes les couleurs ou la justice dans ce pays ressemble toujours à la justice.

    Sabbagha Antoine

    20 h 40, le 14 janvier 2016

  • Je pensais qu'il n'avait pas le droit de s'adresser aux media ... !?!?!?!?

    Remy Martin

    19 h 35, le 14 janvier 2016

  • Encore plus qu'a avant !! Avec leurs sous fifres !!

    Bery tus

    17 h 29, le 14 janvier 2016

  • Le Pays est ENCORE et TOUJOURS sous la coupe des Syriens....

    IMB a SPO

    16 h 47, le 14 janvier 2016

  • Malgré sa faconde sans vraie culture, avide seulement de ce qui lui plaisait, allant via tout, piétinant avec allégresse, dévoré par la passion du saccage qui entraînait le pays au gâchis, polémiste qui se servait de son arrogance comme d’un tremplin et qui allait où le menait l’effronterie de son culot. Il serait ce "barbare" qui brandissait les têtes au bout de ses piques, sous-fifre de bande asservi tantôt à la bassesse tantôt à la frénésie. Au fond, c’était un tempérament nihiliste quand il cessait d’être un séide aplati. Il ramenait tout à soi, simple monarque de kermesse ou de carnaval qui ne se trouvait à l’aise que dans la peau de son "propre" bouffon. Résolu à ne rien respecter, la volonté de puissance qui le hantait c’était celle de sa vanité. Bluffeur indigné patenté, ne quittant sa boutique de farces et attrapes…. qui explosent, que pour monter sur son trépied ou kifkif sa tabblïyéééh. Son nihilisme n'était qu'un simple gag de carabin "ensevelisseur de cadavres", un prétexte à l’affirmation d’une vraie "renommée". Il n’avait pas cherché à élever sa personnalité ! Il ne s’était entêté, avec un génie pittoresque au sein d’1 simple simulacre parodique, qu’à faire aduler son "propre" personnage. Il ne mérite, eh oui, qu’un Zéro de conDuite ! Même pas un brevet de cancre car il l’aurait comblé et aurait été pour lui, son seul prix d’excellence. Pauvre "Grand-Liban" !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 18, le 14 janvier 2016

  • Tfeh, Tfeh,w alf marra Tfeh 3ala hek balad zbeleh, comme disent les chinois ... La gerbe totale.

    Remy Martin

    15 h 14, le 14 janvier 2016

  • INCROYABLE ! INACCEPTABLE ! OUVREZ ALORS LES PRISONS ET LIBEREZ TOUS LES CRIMINELS CAR PLUS GRAND CRIME QUE CELUI PLANIFIE IL N,Y A PAS...

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 56, le 14 janvier 2016

  • La république UBU......de quoi dégueuler....

    Tabet Karim

    14 h 33, le 14 janvier 2016

  • deux questions me viennent a l'esprit: 1. lui a-t-on rendu ses "affaires" confisquees lors de son arrestation? 2. aura-t-il de quoi payer la caution?

    Le Herisson

    14 h 30, le 14 janvier 2016

  • No comment.

    M.V.

    14 h 25, le 14 janvier 2016

Retour en haut