Dernières Infos

Raid de l'armée israélienne dans une université palestinienne

AFP
11/01/2016

L'armée israélienne a mené dans la nuit de dimanche à lundi un raid à l'Université palestinienne de Bir Zeit, près de Ramallah (Cisjordanie occupée), saisissant du matériel informatique et provoquant des dégâts, a annoncé l'université.

"Un grand nombre de soldats sont entrés de force à 02h30 du matin (00h30 GMT) dans l'université, ils ont fait sauter des serrures et pénétré dans trois bâtiments, interdisant aux gardes de l'université de s'en approcher", a précisé à l'AFP Ghassan Khatib, le vice-président de Bir Zeit, l'une des principales universités de Cisjordanie.

L'armée israélienne a notamment saisi du matériel informatique, des haut-parleurs ainsi que d'autres équipements utilisés par le Conseil étudiant, a-t-il ajouté. Une liste affiliée aux islamistes du Hamas avait remporté en avril dernier les élections au sein de ce Conseil.

Sur sa page Facebook, l'université a publié des photos montrant des salles mises à sac, notamment celles réservées au Conseil étudiant. Le contenu des placards jonchait le sol tandis que des ordinateurs dont les disques durs avaient été extraits, gisaient à terre.

M. Khatib a dénoncé "une violation de l'enceinte de l'université, en totale contradiction avec le droit international qui proclame la sanctuarisation des établissements éducatifs".

Les équipements saisis appartenaient à l'ensemble des syndicats étudiants affiliés à différents partis politiques, de la gauche aux islamistes, a-t-il précisé.

Le dernier raid de l'armée israélienne à l'Université de Bir Zeit remonte à juin 2014.

Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé le raid à l'AFP et affirmé que "du matériel de propagande du Hamas" avait été saisi car il constitue "une incitation à la violence", alors qu'une nouvelle vague de violences israélo-palestiniennes se poursuit depuis début octobre.

Ces violences se sont poursuivies lundi, un Palestinien ayant été blessé par balles puis arrêté après avoir tenté d'attaquer au couteau un soldat israélien dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon l'armée israélienne. Des sources de la sécurité palestinienne l'ont identifié comme étant Zaïd al-Achqar, 18 ans, originaire d'un village proche de Tulkarem.

Depuis le 1er octobre, 146 Palestiniens ont été tués dans des heurts avec les forces israéliennes ou pour avoir attaqué ou tenté d'attaquer, selon les autorités israéliennes, des civils ou des soldats israéliens, majoritairement à l'arme blanche. Côté israélien, 23 personnes sont mortes, ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.