Rechercher
Rechercher

À La Une - France

"Singes", "Libanais de merde"... Enquête à Paris contre des policiers accusés de violences sur des ados

Des jeunes, âgés de 14 à 18 ans, ont signalé des faits de "violences volontaires aggravées", "agression sexuelle aggravée", "discrimination", "séquestration" et "abus d'autorité", qui auraient été commis par des policiers entre l'été 2013 et l'été 2015.

A Paris, des jeunes, âgés de 14 à 18 ans, ont porté plainte contre des policiers, les accusant de violences, agressions sexuelles et insultes racistes à leur encontre. Archives/AFP/Jean-Pierre Clatot

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire vendredi après la plainte déposée par dix-huit adolescents qui accusent des policiers de violences, agressions sexuelles et insultes racistes à leur encontre, a-t-on appris de source judiciaire. La plainte, déposée jeudi, vise une dizaine de policiers du commissariat du XIIe arrondissement de Paris.


Les jeunes, âgés de 14 à 18 ans, ont signalé des faits de "violences volontaires aggravées", "agression sexuelle aggravée", "discrimination", "séquestration" et "abus d'autorité", qui auraient été commis entre l'été 2013 et l'été 2015.
Certains ont rapporté que des agents leur mettaient "des doigts dans les fesses", d'autres qu'ils avaient été "contraints de se déshabiller" devant les policiers, d'autres ont encore affirmé avoir été "gazés au visage avec de la bombe lacrymogène", a rapporté une source proche du dossier, confirmant une information du Monde. "Singes", "vieille tête de noire", "Libanais de merde": les adolescents affirment que des insultes à caractère racial ont aussi été proférées. Ils dénoncent aussi des faits de violence comme des coups de poings au visage, dans les côtes ou dans le dos.


"Les faits relatés sont d'une extrême gravité. S'ils devaient être avérés, il conviendrait de les sanctionner avec la plus grande fermeté", a réagi dans un communiqué Catherine Baratti-Elbaz, maire du XIIe arrondissement, ajoutant avoir appris le dépôt de plainte par la presse.


"Les politiques se sont engagés à lutter contre la discrimination raciale et sociale. Rien n'a été fait. Nous sommes aujourd'hui obligés d'aller en justice pour faire respecter leurs droits", a déploré leur avocat Slim Ben Achour. "Des éducateurs se sont rapprochés du commissariat pour évoquer ces problèmes, la mairie a été avertie. Ces démarches de médiation n'ont rien donné et il y a même eu des représailles des policiers sur certains jeunes", a-t-il assuré.
"La mairie a été avertie qu'il y avait des problèmes entre la police et des jeunes, mais pas des faits aussi graves", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la mairie du XIIe arrondissement, ajoutant qu'un "dialogue" avait été initié par les élus entre les jeunes et la police.
L'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la "police des polices", a été saisie.

 

 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire vendredi après la plainte déposée par dix-huit adolescents qui accusent des policiers de violences, agressions sexuelles et insultes racistes à leur encontre, a-t-on appris de source judiciaire. La plainte, déposée jeudi, vise une dizaine de policiers du commissariat du XIIe arrondissement de Paris.
Les jeunes, âgés de 14 à 18 ans,...
commentaires (8)

LA POLICE COMME TOUTE FORCE ARMEE RESSEMBLE AU FEU SALUTAIRE DANS LE FOYER. MAIS QUAND LE FEU DEBORDE,IL SE TRANSFORME EN CALAMITE. LES FORCES DE L'ORDRE NE SONT PAS LES MAITRES/PRORIETAIRES ARROGANTS DE LA REPUBLIQUE ET DES CITOYENS QU'ILS SONT CENSEES RESPECTER ET PROTEGER. GRACE A LA MAGIE DES ARMES QU'ELLES POSSEDENT ,TOUTES LES FORCES DE POLICE/ARMEE SONT RACISTE ET FASCISTES.DES QU'ELLES ECHAPPENT AU STRICT CONTROLE CITOYEN ELLES DEVIENNENT AU NOM DE LA LUTTE ANTITERRORISTE DES MACHINES A HUMILIER ET A TUER. ET QUE L'ON N'INVOQUE PAS LES BAVURES OU LES DEBORDEMENTS POLICIERS :AVANT DE LES LAISSER BAVER ET SE DEFOULER ,IL FAUDRAIT SEVEREMENET LES ENCADRER ,CONTROLER,ORIENTER ET SANCTIONNER.

Henrik Yowakim

21 h 21, le 20 décembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • LA POLICE COMME TOUTE FORCE ARMEE RESSEMBLE AU FEU SALUTAIRE DANS LE FOYER. MAIS QUAND LE FEU DEBORDE,IL SE TRANSFORME EN CALAMITE. LES FORCES DE L'ORDRE NE SONT PAS LES MAITRES/PRORIETAIRES ARROGANTS DE LA REPUBLIQUE ET DES CITOYENS QU'ILS SONT CENSEES RESPECTER ET PROTEGER. GRACE A LA MAGIE DES ARMES QU'ELLES POSSEDENT ,TOUTES LES FORCES DE POLICE/ARMEE SONT RACISTE ET FASCISTES.DES QU'ELLES ECHAPPENT AU STRICT CONTROLE CITOYEN ELLES DEVIENNENT AU NOM DE LA LUTTE ANTITERRORISTE DES MACHINES A HUMILIER ET A TUER. ET QUE L'ON N'INVOQUE PAS LES BAVURES OU LES DEBORDEMENTS POLICIERS :AVANT DE LES LAISSER BAVER ET SE DEFOULER ,IL FAUDRAIT SEVEREMENET LES ENCADRER ,CONTROLER,ORIENTER ET SANCTIONNER.

    Henrik Yowakim

    21 h 21, le 20 décembre 2015

  • Permettez-moi de ne pas croire que des policiers français aient tenu des propos racistes ou autres à l'endroit de Libanais. Je suis en France depuis 42 ans, personne ne m'a jamais demandé si j'étais chrétien ou musulman malgré que mon nom ni mon prénom n'indiquent mon appartenance religieuse. Dès qu'on se rendait compte que je suis Libanais, je n'entendais que des compliments sur le seul pays libre, démocratique, francophone, multiconfessionnel du Moyen-Orient.

    Un Libanais

    15 h 41, le 19 décembre 2015

  • Permettez-moi de ne pas croire que des policiers français aient tenu des propos racistes ou autres à l'endroit de Libanais. Je suis en France depuis 42 ans, personne ne m'a jamais demandé si j'étais chrétien ou musulman malgré que mon nom ni mon prénom n'indiquent mon appartenance religieuse. Dès qu'on se rendait compte que je suis Libanais, je n'entendais que des compliments sur le seul pays libre, démocratique, francophone, multiconfessionnel du Moyen-Orient.

    Un Libanais

    15 h 36, le 19 décembre 2015

  • Des Libanais ? Oui, mais des chrétiens ou des musulmans ? Et, en sus, des Chïïtes, des Sunnites, des Druzes, des Syriaco-maronites, des Arméniens libanisés, des Orthodoxes de la Montagne etc. ? Ou, ne seraient-ils pas plutôt des NouSSaïrîs libanisés ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 23, le 19 décembre 2015

  • Et on pense etre sorti de la cuisse de jupiter vivant dans le plus beau pays du monde. Il est temps de se reveiller aux realites

    George Khoury

    10 h 39, le 19 décembre 2015

  • Bien sure dans la police il n'y a pas que des saints et il faut se souvenir des propos de Pasqua alors ministre de l'intérieur qui a dit au policier "allez y je vous couvre" et bien sur s'en est suivis des bavures policières ! mais le contexte est différent les risques d'attentats sont importants.Par contre voici la preuve pour certains Libanais qui rêvent de voir le FN diriger la France n'oubliez jamais que vous êtes un pays Arabe (la constitution) et que en France la notion de religion n'existe pas donc attendez vous à pire dans le cas de la prise de pouvoir par ce parti raciste

    yves kerlidou

    09 h 26, le 19 décembre 2015

  • Était ce des libanais ? ??

    FRIK-A-FRAK

    00 h 40, le 19 décembre 2015

  • Affaire à suivre ...

    Sam

    23 h 34, le 18 décembre 2015

Retour en haut