Économie

Le Kurdistan a exporté 3 milliards de dollars de pétrole

Irak
OLJ
03/12/2015

La région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, a annoncé mardi avoir encaissé depuis juin plus de 3,29 milliards de dollars de recettes de ses ventes directes de pétrole, jugées illégales par le gouvernement fédéral.
Le pouvoir central à Bagdad insiste pour que toutes les ventes de pétrole passent par lui, mais le Kurdistan justifie ses exportations directes par le fait que le gouvernement fédéral ne lui verse pas le budget qui lui est dû.
Les deux camps font face à une importante crise financière en raison du prix bas du baril et de la coûteuse guerre contre le groupe jihadiste État islamique (EI), qui contrôle de vastes pans du territoire.
Le gouvernement du Kurdistan basé à Erbil indique dans un rapport avoir empoché en moyenne 682 millions de dollars par mois de recettes des ventes directes de pétrole de juin à novembre.
Il a indiqué avoir débuté ses exportations directes en juin parce que Bagdad lui « envoyait moins de 40 % du budget auquel il avait droit ».
Après un long différend sur les exportations pétrolières, Bagdad et le Kurdistan avaient conclu il y a un an un accord prévoyant qu'Erbil exporte 250 000 barils par jour et 300 000 autres de la région disputée de Kirkouk. En contrepartie, Bagdad devait débloquer la part dévolue au Kurdistan dans le budget national.
Un responsable du ministère du Pétrole a cependant affirmé que les exportations directes du Kurdistan avaient débuté bien avant juin. « Toute quantité (de pétrole) quittant l'Irak sans l'accord du gouvernement fédéral et du ministère du Pétrole est considérée comme de la contrebande », a-t-il dit, répétant la position officielle.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants