Économie

Dette publique : Bifani salue le rôle des banques

Le directeur général du ministère des Finances, Alain Bifani, a salué hier « le rôle actif du secteur bancaire dans le financement de l'État et de ses institutions », rappelant que « le secteur bancaire finance 88 % de la dette de l'État ». M. Bifani, qui représentait Ali Hassan Khalil à la conférence annuelle de banques arabes, a aussi évoqué le « montant des réserves en devises détenues par les banques libanaises (qui s'élève) à 65 milliards de dollars – soit 93 % de la dette publique, ou 2 fois et demie la dette de l'État en devises ».
Il a également salué l'adoption des lois votées par le Parlement le 13 novembre pour permettre au Liban de s'aligner sur les normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et l'évasion fiscale.


Le directeur général du ministère des Finances, Alain Bifani, a salué hier « le rôle actif du secteur bancaire dans le financement de l'État et de ses institutions », rappelant que « le secteur bancaire finance 88 % de la dette de l'État ». M. Bifani, qui représentait Ali Hassan Khalil à la conférence annuelle de banques arabes, a aussi évoqué le « montant des réserves...

commentaires (0)

Commentaires (0)