Moyen Orient et Monde

Heurts à Calais : les autorités dénoncent la présence de militants « No Border » parmi les manifestants

OLJ
12/11/2015

Les autorités françaises ont dénoncé hier l'action de militants de l'association radicale No Border, qui, affirment-elles, « poussent les migrants à l'émeute », après des heurts à Calais avec les forces de l'ordre pour la troisième nuit consécutive. « Il y a des militants No Border, qui ont été identifiés (...), qui profitent du désarroi, de la détresse de ces migrants, qui instrumentalisent cette détresse et les poussent à faire n'importe quoi », a déclaré Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, sur la radio France Info. Pour M. Brandet, les militants de ce réseau « poussent les migrants à l'émeute, des violences envers les policiers, essayer coûte que coûte d'arrêter des camions sur la rocade pour pouvoir passer en Angleterre. Il y a derrière la détresse de ces migrants un certain nombre de personnes irresponsables qui instrumentalisent cette misère à d'autres fins qu'à des fins humanitaires », a-t-il ajouté.
Le réseau No Border réclame l'abolition des frontières et la libre circulation des personnes, et n'a jamais caché qu'il assurait une présence militante auprès des migrants de Calais, auxquels il apporte un soutien inconditionnel dans leur projet de rejoindre la Grande-Bretagne.
Après avoir atteint 6 000 personnes début octobre, le nombre des migrants regroupés dans la « Jungle » est retombé à quelque 4 500, selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur lundi. Sollicités par les pouvoirs publics et des associations, un millier d'entre eux ont accepté de s'éloigner de Calais, souvent de plusieurs centaines de kilomètres, pour être hébergés provisoirement dans des « camps de répit » offrant des installations en dur, au lieu de vivre sous des tentes dans le froid et l'humidité.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué