X

À La Une

Appel d'offres mobile : l'ouverture des plis reportée au 10 novembre

Télécoms/Liban
08/10/2015

La direction des adjudications (DDA), qui gère l'appel d'offres international pour la gestion triennale des réseaux de téléphonie mobile Mic 1 (Alfa) et Mic 2 (Touch), a décidé de reporter au 10 novembre la cérémonie d'ouverture des plis, qui devait avoir lieu ce matin, a indiqué à L'Orient-Le Jour une source proche de l'Inspection centrale, dont dépend la DDA. Ce report fait suite à l'arrêt la veille du Conseil d'Etat annulant les décisions de la DDA d'écarter la candidature de l'opérateur égyptien Orascom - qui gère Alfa depuis 2009 - à cet appel d'offres international et l'enjoignant à « accepter le dossier présenté par (Orascom).»

« Ayant appris une partie de son contenu par la presse, la DDA a attendu de recevoir ce matin la copie intégrale du jugement avant de l'exécuter et de laisser le temps matériel nécessaire à Orascom de préparer et présenter son offre », précise la source précitée. Initialement prévue pour le 8 septembre, la cérémonie avait été ajournée une première fois à la demande de candidats.


Les modalités de cet appel d'offres lancé le 19 juin fixaient la date limite de dépôt des candidatures au 31 juillet, sans que l'annonce publiée sur le site du ministère des Télécoms ne précise d'heure butoir. Sept opérateurs avaient déposé les pièces exigées : le koweïtien Zain (qui gère Touch depuis 2004), le français Orange, le britannique Vodafone, le malaisien Maxis, le turc Turkcell, l'allemand Detecon et Orascom. Ce dernier l'avait néanmoins fait à 17h15, amenant la DDA à considérer sa candidature irrecevable au nom de l'égalité des chances entre les candidats. C'est ce même principe qui a motivé le juge des référés, saisi par Orascom, à annuler cette décision.


Selon plusieurs sources concordantes, seuls Orange et Zain auraient effectivement soumis une offre sous scellés hier à midi, heure limite de leur dépôt. Auquel cas, la réintégration d'Orascom permettrait de facto d'atteindre le quorum nécessaire à la validité de la procédure.

 

Pour mémoire

Appel d'offres mobile : le Conseil d'État annule la mise à l'écart d'Orascom

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué