Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

L’Irak renforce la coordination avec l’Iran, la Syrie et la Russie contre l’État islamique

L'Irak, la Russie, l'Iran et la Syrie ont décidé de mettre sur pied un centre de renseignements à Bagdad pour lutter plus efficacement contre le groupe jihadiste État islamique (EI), a indiqué hier un responsable irakien. Bagdad voit dans la création de ce centre une chance pour l'aider à harmoniser la lutte contre l'EI, qui s'est emparé de larges pans du territoire depuis juin 2014. « Il s'agit d'une commission de coordination entre quatre pays (...) dans le cadre du renseignement militaire dont le but est de partager et d'analyser l'information », a déclaré à l'AFP Saad al-Hadithi, porte-parole du gouvernement du Premier ministre Haider al-Abadi. Elle se concentrera sur « la surveillance des mouvements terroristes » et « la réduction de leurs capacités », selon le porte-parole. M. Hadithi n'a pas précisé si le nouveau centre était déjà opérationnel. Une « source diplomatique militaire » russe, citée par des agences de presse russes, a indiqué qu'il serait doté d'une présidence tournante, l'Irak en prenant la direction les trois premiers mois. « Les principales fonctions de ce centre seront de collecter, de traiter et d'analyser les informations concernant la situation au Moyen-Orient dans le contexte de la guerre contre l'EI, de les partager avec les parties concernées et de les transférer rapidement aux états-majors de ces pays », a ajouté cette source.
De leur côté, les États-Unis, qui sont à la tête d'une coalition internationale comprenant entre autres la France et la Grande-Bretagne pour combattre l'EI en Irak, ont déploré l'implication de la Syrie dans ce projet. « Nous reconnaissons que l'Irak a un intérêt à partager des informations sur l'EI avec d'autres gouvernements de la région (...), mais nous ne soutenons pas la présence de responsables syriens qui font partie d'un régime qui brutalise ses propres citoyens », a déclaré à l'AFP le porte-parole des opérations américaines contre l'EI en Irak, le colonel Steve Warren.


L'Irak, la Russie, l'Iran et la Syrie ont décidé de mettre sur pied un centre de renseignements à Bagdad pour lutter plus efficacement contre le groupe jihadiste État islamique (EI), a indiqué hier un responsable irakien. Bagdad voit dans la création de ce centre une chance pour l'aider à harmoniser la lutte contre l'EI, qui s'est emparé de larges pans du territoire depuis juin 2014....

commentaires (0)

Commentaires (0)