Moyen Orient et Monde

L’Irak renforce la coordination avec l’Iran, la Syrie et la Russie contre l’État islamique

OLJ
28/09/2015

L'Irak, la Russie, l'Iran et la Syrie ont décidé de mettre sur pied un centre de renseignements à Bagdad pour lutter plus efficacement contre le groupe jihadiste État islamique (EI), a indiqué hier un responsable irakien. Bagdad voit dans la création de ce centre une chance pour l'aider à harmoniser la lutte contre l'EI, qui s'est emparé de larges pans du territoire depuis juin 2014. « Il s'agit d'une commission de coordination entre quatre pays (...) dans le cadre du renseignement militaire dont le but est de partager et d'analyser l'information », a déclaré à l'AFP Saad al-Hadithi, porte-parole du gouvernement du Premier ministre Haider al-Abadi. Elle se concentrera sur « la surveillance des mouvements terroristes » et « la réduction de leurs capacités », selon le porte-parole. M. Hadithi n'a pas précisé si le nouveau centre était déjà opérationnel. Une « source diplomatique militaire » russe, citée par des agences de presse russes, a indiqué qu'il serait doté d'une présidence tournante, l'Irak en prenant la direction les trois premiers mois. « Les principales fonctions de ce centre seront de collecter, de traiter et d'analyser les informations concernant la situation au Moyen-Orient dans le contexte de la guerre contre l'EI, de les partager avec les parties concernées et de les transférer rapidement aux états-majors de ces pays », a ajouté cette source.
De leur côté, les États-Unis, qui sont à la tête d'une coalition internationale comprenant entre autres la France et la Grande-Bretagne pour combattre l'EI en Irak, ont déploré l'implication de la Syrie dans ce projet. « Nous reconnaissons que l'Irak a un intérêt à partager des informations sur l'EI avec d'autres gouvernements de la région (...), mais nous ne soutenons pas la présence de responsables syriens qui font partie d'un régime qui brutalise ses propres citoyens », a déclaré à l'AFP le porte-parole des opérations américaines contre l'EI en Irak, le colonel Steve Warren.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants