X

Liban

À Ramlet el-Baïda, une campagne de sensibilisation aux déchets en plastique

Environnement

Près de 1,5 million de tonnes de déchets solides sont produites chaque année au Liban.

14/09/2015

Samedi, les habitués de Ramlet el-Baïda ont pu prendre part à une campagne de sensibilisation aux enjeux que représentent les déchets en plastique, une initiative de l'association Mer Terre Liban, avec la participation d'arcenciel et de l'opération Grand bleu.
Arcenciel est une vaste ONG se spécialisant entre autres dans le développement alternatif, avec notamment le projet « Bouchons roulants » qui s'emploie à récolter les bouchons de plastique usagés afin de les transformer en chaises roulantes à l'intention des handicapés. Mer Terre Liban se développe, quant à elle, depuis près de cinq ans particulièrement dans le quartier de Chiyah. Elle est aidée par de jeunes volontaires de 10 à 15 ans sensibilisés à la lutte contre la pollution. Aujourd'hui, grâce ou à cause de la crise des déchets, elle reçoit une publicité plus large concernant ses projets, comme celuai du recyclage des huiles de friture usagées en glycérine.
Dans un pays qui produit chaque année 335 kg de déchets par habitant, la directrice de Mer Terre Liban, Vicky Ghosn, met l'accent sur la prise de conscience des Libanais face à l'importance de la gestion des déchets dans le pays, au moment où près de 1,5 million de tonnes de déchets solides sont produites par an au Liban, la majorité étant enterrées dans des décharges sauvages. Des centres de tri se trouvent alors à mettre la clé sous la porte, faute de matière première, « un comble » selon Vicky Ghosn.
L'opération de samedi a ainsi été l'occasion de rappeler aux baigneurs qu'un « continent » de déchets en plastique de quelque 700 000 km², soit soixante-sept fois le Liban, se trouve dans l'océan Atlantique. Ces mêmes jeunes participeront prochainement aux assises Jeunes et Méditerranée pour présenter leur projet afin de préserver nos côtes.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Rencontres

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.