Rechercher
Rechercher

Liban

Geagea : Je comprends les manifestants, mais...

Dans un entretien accordé hier au quotidien égyptien al-Akhbar, le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a dit « comprendre » les motivations des protestataires dans le cadre de la crise des déchets, tout en rejetant leurs procédés.
« Je comprends les manifestants, mais il n'est pas possible de détruire le temple sur nos propres têtes », déclare Geagea au journal. « De tout temps, le Liban a été perçu comme le pays le plus faible de la région. Aujourd'hui, nous nous retrouvons dans une situation où les États les plus forts qui nous entourent se sont effondrés, alors que le Liban a su rester fort et a résisté aux pressions », souligne-t-il par ailleurs. « Cette résistance s'est produite alors que le Liban est sans président de la République, sans gouvernement effectif et sans Parlement capable d'assumer ses responsabilités, poursuit le chef des FL. Si cela prouve quelque chose, c'est que le Liban repose sur des fondements fermes, constants et inébranlables. Cela prouve que le Liban a des racines constantes dans l'histoire et dans la terre. »
Et d'ajouter qu'à court terme, il ne lui est pas possible de prédire ce qui va se produire mais qu'une chose est sûre, c'est que ce sont « l'Iran et ses alliés au Liban, c'est-à-dire le Hezbollah » qui sont à l'origine de l'absence d'élection présidentielle et de la paralysie de l'État libanais.
Pour lui, le but de la paralysie des institutions est « d'exercer un maximum de pression sur les différentes composantes de la vie politique, afin qu'elles acceptent en fin de compte un président de la République directement affilié à l'Iran ou qui accepte toutes les directives de Téhéran ». « Sans une telle pression, l'équilibre des forces au sein du Parlement ne permet pas d'imposer un président proche des Iraniens », estime-t-il.


Dans un entretien accordé hier au quotidien égyptien al-Akhbar, le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a dit « comprendre » les motivations des protestataires dans le cadre de la crise des déchets, tout en rejetant leurs procédés.« Je comprends les manifestants, mais il n'est pas possible de détruire le temple sur nos propres têtes », déclare Geagea au journal. « De tout...

commentaires (8)

NE LES COMPRENEZ PAS S.V.P. CAR SI ON JUGE PAR LES SLOGANS ET LES DÉCLARATIONS DES PRÉTENDUS ORGANISATEURS... ET LES ACTES DES ÉLÉMENTS SUBVERSIFS... LE "VOUS PUEZ"... "PUE" TOUT AUSSI !

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

19 h 37, le 02 septembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • NE LES COMPRENEZ PAS S.V.P. CAR SI ON JUGE PAR LES SLOGANS ET LES DÉCLARATIONS DES PRÉTENDUS ORGANISATEURS... ET LES ACTES DES ÉLÉMENTS SUBVERSIFS... LE "VOUS PUEZ"... "PUE" TOUT AUSSI !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 37, le 02 septembre 2015

  • merci ya Hakim ... depuis le temps que je le dis au moins vous (et je ne fais pas du tout le culte de la personnalite, mes amis me connaissent tres bien) mais il est bon de rendre a cesar ce qui appartient a cesar, merci d'avoir vue claire en ne voulant pas participer a ce gouv, meme si j'y etais contre et je l'ai dit ici meme !!! mais maintenant j'ai compris ! de plus LES FL n'ont jamais eu un ministere de services (ceux qui brasse l'argent a la pelle) no meme un portefeuille regalien a part le ministere de la justice

    Bery tus

    16 h 01, le 02 septembre 2015

  • Samir Geagea appelle à la vigilance. Il en faut dans ce magma de rivalités, d'opportunismes et de torpillages. Réformons le système oui, mais restons vigilants.

    Dounia Mansour Abdelnour

    14 h 40, le 02 septembre 2015

  • Est-il comme ces phalangistes, pour une "révolution" only blannnche lui aussi ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    13 h 00, le 02 septembre 2015

  • Sans vouloir faire de la peine a ses détracteurs, il a eu raison sur toute la ligne. Il a eu raison de ne pas accepter de participer au dialogue de sourd qui permettait au Hezbollah de perdre du temps et qui a d'ailleurs balayé d'un revers de la main la déclaration de Baabda, qu'il n'aurait d'ailleurs jamais respecté tout comme le torchon de Mar Mikhael. Il a eu raison de ne pas accepter de participer a ce gouvernement bloquer des sa naissance. Il a raison sur le fait que le Hezbollah se sert de Aoun pour empêcher toutes initiatives des institutions étatiques et il a raison de tancer les manifestants qui au lieu de se concentrer sur le coeur du sujet qui est de mettre la pression sur les députés qu'ils ont élu a élire un President afin de sortir le pays de la mouise, ils s'en prennent a Salam ou a Machnouk comme s'ils y pouvaient quelque chose. Qu'ils s'en prennent a Hassan Nasrallah et voyons s'ils en ont les tnuts!!! Il est la cause de tous nos problèmes et de la situation merdique dans laquelle est le pays!

    Pierre Hadjigeorgiou

    12 h 23, le 02 septembre 2015

  • FAUT PLUS COMPRENDRE PERSONNE ! LES MANIPULATIONS BATTENT LEUR PLEIN...

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 34, le 02 septembre 2015

  • Si vous nous comprenez tous aussi bien, BOUGEZ, alors, et dans le bon sens!

    NAUFAL SORAYA

    06 h 49, le 02 septembre 2015

  • Wa fassaral mâäâ bil mâïî ! Ou, M. le docteur-hakîm de la Palisse !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    04 h 49, le 02 septembre 2015

Retour en haut