Dernières Infos

Syrie : face à l'EI les Kurdes étendent leur contrôle à Hassaké

AFP
25/07/2015

Les forces kurdes en Syrie ont chassé samedi le groupe Etat islamique (EI) d'un quartier de Hassaké, étendant leur contrôle dans cette grande ville du nord-ouest face aux jihadistes mais également aux dépens du régime, selon une ONG.

"Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont pris samedi le contrôle total de Nachwa Gharbiyé", premier quartier capturé par l'EI dans son offensive contre la ville il y a exactement un mois, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Avant cette attaque et la prise par l'EI d'une poignée de quartiers dans le sud de Hassaké, le contrôle de cette ville était partagé entre les YPG et le régime de Bachar el-Assad.

"Les YPG ont progressé face à l'EI et aussi aux dépens du régime", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie. D'après lui, "les YPG contrôlent désormais 70% de la ville, le régime 20% et l'EI 10%".

Les forces kurdes ont ainsi pris le contrôle de quartiers qui, avant l'attaque de l'EI, étaient entre les mains du régime syrien. Elles se sont également positionnées dans des quartiers abandonnés par le régime qui a affecté ses troupes ailleurs pour les besoins de la bataille.

"Les YPG se trouvent désormais dans le nord, le sud, le centre et l'ouest de Hassaké, tandis que l'EI se trouve encerclé dans quatre petits quartiers dans le sud", dont Charia et Zouhour, a indiqué M. Abdel Rahmane.

La guerre en Syrie --au départ des manifestations pacifiques contre le régime réprimées dans le sang--, est devenu un conflit complexe où s'affrontent armée, rebelles, jihadistes et Kurdes sur un territoire de plus en plus morcelé.

Par ailleurs samedi, des kamikazes de l'EI à bord de véhicules piégées ont mené trois attentats suicide contre des positions des YPG, dont deux près de la ville de Tall Abyad, dans la province de Raqqa (nord), d'après l'OSDH. Un troisième attentat a touché une position kurde dans la province septentrionale d'Alep.

Appuyés par les frappes de la coalition antijihadiste dirigée par Washington, les Kurdes avaient porté un coup dur à l'EI en les chassant de Tall Abyad, frontalière de la Turquie qui était vitale pour le passage de jihadistes et d'armes. Depuis, l'EI multiplie les attaques contre des positions du YPG dans les provinces de Raqqa et Alep.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué