X

À La Une

Trois Libanais, présumés proches du Hezbollah, sanctionnés par le Trésor US

liban

Adham Tabaja, Kassem Hejeij et Hussein Ali Faour sont accusés d'être "des éléments-clés du réseau de soutien" au parti chiite.

OLJ/AFP
10/06/2015

Le Trésor américain a annoncé des sanctions contre trois Libanais et leurs sociétés, accusés d'être "des éléments clés du réseau de soutien au Hezbollah", mouvement chiite libanais armé.

Le Trésor a placé sur sa liste noire le promoteur immobilier Adham Tabaja et son groupe Al-Inmaa, qui opère au Liban et en Irak, ainsi que Kassem Hejeij, un homme d'affaires libanais, et Hussein Ali Faour, propriétaire d'un centre de services automobile à Beyrouth, Car Care Center, selon un communiqué publié mercredi.

Ces individus sont accusés par les Etats-Unis d'être membres du Hezbollah ou de lui apporter un soutien financier et logistique à travers leurs compagnies. Les sanctions annoncées montrent "les liens directs qu'il existe entre les activités terroristes et économiques du Hezbollah, ainsi que la façon dont le groupe continue d'exploiter le secteur économique légitime pour soutenir ses finances et son organisation".

M. Faour est par exemple accusé de fournir des véhicules au Hezbollah à travers son centre d'entretien automobile. Ces sanctions gèlent les avoirs de ces individus aux Etats-Unis et interdisent à toute société ou ressortissant américain de commercer avec eux.

 

Lire aussi
Découverte d'explosifs à Chypre : un deuxième Libanais arrêté

L'Arabie saoudite sanctionne deux chefs présumés du Hezbollah

Les quatre personnes arrêtées aux USA pour trafic d'armes seraient liées au Hezbollah

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET ? ILS S'EN FOUTENT CARRÉMENT... CES SANCTIONS SONT DE LA RIGOLADE !

ACQUIS À QUI

C'est dans les tresors qu'on s'occupe des affaires de tresor .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué