Liban

Aoun creuse le fossé avec le Hezbollah

« Je peux laisser tomber les gens comme ils me laissent tomber », a lancé le chef du CPL.

OLJ
29/04/2015

Le chef du Courant patriotique libre, le général Michel Aoun, a clairement laissé entendre hier qu'il pouvait « laisser tomber » ses alliés politiques, tout comme ces derniers le font.
Prié par les journalistes, à l'issue de la réunion hebdomadaire de son bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, de commenter la position de ses alliés politiques, essentiellement le Hezbollah et le mouvement Amal, en faveur de la prorogation des mandats des chefs militaires, le général Aoun a répondu : « Que l'on me suive dans mes décisions ou pas, je les prends seul. Comme les gens peuvent me laisser tomber, je peux tout aussi bien le faire. »
Le général Aoun devait, en outre, reprendre sa croisade en vue d'imposer l'avènement d'un président de la République représentatif, selon lui, sur le plan chrétien, renouant à cette occasion avec son discours traditionnel à tonalité virulente pour réaffirmer la volonté de sa formation de défendre cette « représentation chrétienne forte ».
Dénonçant « l'état d'effondrement » dans lequel se trouve, selon lui, l'État libanais, « car la Constitution et les lois ont été sapées », il a déclaré : « On dit que Aoun veut être élu président et nous répondons que nous voulons un président fort qui représente les Libanais de manière juste. Nos postes ne sont pas à mendier. Nous n'accepterons plus le déni de notre représentativité, et les temps où l'on nous désignait un passant comme président de la République sont bien révolus. Le vase a débordé et toutes les options sont à présent ouvertes. » « La chute des chrétiens signifie la chute du Liban », a-t-il martelé.
Au sujet de la prorogation des mandats des responsables militaires, à laquelle son bloc est farouchement opposé, il a déclaré : « Tout ce qui est dit à propos des nominations des chefs militaires est sans fondement et contraire à la réalité et aux lois. » « Ce qui se déroule à l'heure actuelle n'est que des tentatives visant à retirer le pouvoir de décision de la présidence de la République et priver le commandement de l'armée des personnes compétentes », a-t-il noté.
« Il existe des personnes compétentes qui sont en mesure de bâtir les institutions. On dit que le général Aoun se retirera du gouvernement au cas où le général Chamel Roukoz (son beau-fils) ne serait pas nommé commandant de l'armée ou que le général Aoun prépare une opération suicidaire. Tout cela est faux, a-t-il lancé. Je n'ai pas dit que je voulais le général Roukoz comme commandant en chef de l'armée. J'ai dit que je voulais un commandant nommé conformément aux lois. »
« Pour nous, la question des nominations n'est pas à discuter. La prorogation des mandats des responsables militaires est interdite », a-t-il martelé. Et de poursuivre : « L'ancien Premier ministre Saad Hariri estime que la présidentielle et la nomination du commandant en chef de l'armée concernent toutes les parties qui doivent se concerter sur ce plan. Il a le droit de le penser. Mais je peux également dire que cela doit s'appliquer à tous les autres postes, comme le directeur des Forces de sécurité intérieure et le Premier ministre. » « Nous vivons à une époque où ceux qui ont pillé les caisses de l'État se permettent de donner leur avis sur la personne qui convient ou pas à la présidence de la République », a-t-il encore dit.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

A défaut de creuser une tombe.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON CREUSE PLUTÔT DES FOSSES !!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA GRANDEUR DE L'AVIS EST D'ADMETTRE L'INÉVITABLE VÉRITÉ !

SOUS LES PAVÉS LA PLAGE

Il pourra creuser la terre pour couvrir le Liban d'or et de lumières , que cela ne changera rien au fait qu'il est et sera le seul homme capable de tenir le pays d'une main de fer ! un homme fort , un Phare-Aoun , quelque soit sa décision de s'allier avec qui il voudra , sauf bien sûr les envahisseurs de babayahou et de ses 40 voleurs !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET LE "PAPIER" SIGNÉ... QUEL RÔLE JOUE-T-IL AUJOURD'HUI ? APRÈS USAGE DES CRÉDULES... ON S'EN DÉBARRASSE... C'EST LA RÈGLE DU JEU !!!

George Khoury

pillé les caisses de l'etat?? mais moi aussi j'y croyais dur comme fer. Mais quand le 8 mars est venu au pouvoir, je m'attendais a des scandales et voir des gens en prisons. A la place, vous avez publie un livre pour lancer vos accusations...c'est pathetique
ou bien vous n'avez rien trouve, ou bien vous vous etes mis a piller les caisses a votre tour. Dans les 2 cas, vous avez perdu tout credit qui vous restait. Allez voir a Brad si ils cherchent un president

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

CORRECTION ! MERCI : ".... eux, dérobés aux regards profanes par les nuées du néant politique et de l'exil ...."

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BIZARRE ! QUI A AFFAIBLI LA PRÉSIDENCE CHRÉTIENNE DU PAYS ? QUI BOYCOTTE L'ÉLECTION DÉMOCRATIQUE D'UN NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ? QU'IL BOYCOTTE SES ALLIåS AUJOURD'HUI... QUI LE BOYCOTTAIENT CONTINUELLEMENT D'AILLEURS... C'EST NORMAL DE BOYCOTTEUR À BOYCOTTEURS...

Pierre Hadjigeorgiou

Cet homme dit tellement de tout et du n'importe quoi que nous ne pouvons plus suivre son raisonnement et ses calembredaines. Il bafoue la constitution quand cela l'arrange et en demande son application lorsque cela lui sied. S'il veut un President fort et que les lois soient respectées, que son bloc parlementaire se présente au parlement pour l’élection d'un Président et qu'il en accepte le résultat constitutionnel. Il est beaucoup moins populaire que Dr. Geagea et il ne peut en aucun cas prétendre que l'élection de ce dernier (Si elle a lieu) sera similaire a celle d'un passant! Aoun a comploté contre son pays en se mettant sous la tutelle Syro-Iranienne, il a donc perdu la confiance de plus de 50% du peule Libanais et ne peut prétendre a la magistrature suprême a nos yeux. Sans parler des scandales qui entourent ses ministres. Il ferait mieux de se retirer de la vie politique pour le bien du pays.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Sitôt l’aSSadiot écrasé, ce "Parlement" libanais(h) repoussera le rappel à Bääbdâh du piètre bigaradier, qui, lui, cette "excellence" même du boSSféràrienisme, ne laissera planer aucun doute sur le sens de cette attitude. La dégradation démocratique des boSSfàriens, voilà le but poursuivi ! On veut leur ravir leur auréole, la dernière "majesté" qui leur est restée, celle du néant politique et de l'exil. Que penserait- on, s'écriera boSSfaïr, du meilleur des boSSféràriens qui, oublieux de ses "illustres" débuts à la caserne ou à Hârtéhrééék, reviendrait vivre ici en simple président sous Tâëf ! On ne peut lui dire + clair que sa présence suite à son retour ne lui a rien fait gagner et que, si les Malsains en 8 ont eu besoin de lui dans cette Moutassarifïyâh méditerranéenne et levantine comme "humanoïde" simplet sur ce fauteuil présidentialisé, les autres boSSfàriens prétendants sérieux à ce poste doivent rester, eux, dérobés aux regards profanes par les nuées du néant politique et de l'ex. Le Président Sääd Hariri répondra à ces niais (h)amers et oranges par un message qui annoncera, en des termes très brusques, leur défaite et leur renvoi de ce "Parlement", et la constitution immédiate d'un new ministère homogène éhhh Sain Cédraie supervisant de new élections ! Leur "bloc" Malsain au sein de ce "Parlement" étant celui des "commis" du bääSSyrianisme aSSadique, celui Sain du Président Sääd Rafîk Hariri sera celui de La Liberté et la voix officielle de la Révolution Cédraie.

Halim Abou Chacra

LE TEMPS DES DESILLUSIONS

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants