Rechercher
Rechercher

Liban

La Fondation maronite présente aux grands moments de la visite du patriarche Raï en France

En marge de la visite à Paris du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, la Fondation maronite dans le monde, forte d'une délégation comprenant Rose Choueiri, Rita Ghosn, Amal Abouzeid et Hiyam Boustany, ainsi que Charles Hage, Fady Romanos, Joseph Féghali et Antoine Wakim, s'est associée aux grands moments de cette visite, tout en se félicitant de l'ouverture de son bureau au siège du premier diocèse maronite d'Europe, villa des Cèdres, à Meudon.
C'est ainsi que la délégation a assisté à la brillante conférence donnée par le patriarche Raï au siège de l'Unesco, à l'initiative du représentant du Liban auprès de l'organisation internationale, Khalil Karam, en présence de sa directrice, Irina Bokova, et des ambassadeurs d'une quarantaine de pays. De même, la délégation était présente à la messe solennelle célébrée en la cathédrale Notre-Dame du Liban, rue d'Ulm, pour le centenaire des célébrations de la liturgie maronite en France, avant de participer aux cérémonies d'inauguration du nouveau siège du diocèse maronite de France.
À cette même occasion, le patriarche Raï devait inaugurer les bureaux de la Fondation maronite dans le monde à Paris, qui se donne ainsi de nouveaux moyens pour accomplir sa mission au service des expatriés en leur donnant les moyens de préserver leur identité libanaise et celle de leurs descendants.
Enfin, la fondation était présente à la grande réception offerte par le chargé d'affaires de l'ambassade du Liban, Ghady Khoury.
Pour sa part, la fondation a offert un dîner dimanche 26 avril en l'hôtel Raphaël en l'honneur du patriarche maronite, en présence des ministres des Affaires étrangères, Gebran Bassil, et de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur Élias Bou Saab, de députés français d'ascendance libanaise, d'un certain nombre d'anciens ministres et de députés libanais, de notables libanais de Paris et d'évêques venus des diocèses maronites de la diaspora.
Le patriarche devait féliciter la fondation pour le gigantesque effort qu'elle déploie sous la conduite de son président, Michel Eddé, afin de maintenir coûte que coûte le lien civil rattachant les Libanais dans le monde à la mère patrie.


En marge de la visite à Paris du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, la Fondation maronite dans le monde, forte d'une délégation comprenant Rose Choueiri, Rita Ghosn, Amal Abouzeid et Hiyam Boustany, ainsi que Charles Hage, Fady Romanos, Joseph Féghali et Antoine Wakim, s'est associée aux grands moments de cette visite, tout en se félicitant de l'ouverture de son bureau au...

commentaires (0)

Commentaires (0)