Rechercher
Rechercher

Liban - Coopération

France Médias Monde renforce sa collaboration avec les médias libanais

Invitée par l'ambassade de France, Marie-Christine Saragosse, PDG du groupe audiovisuel français regroupant France 24, RFI et Monte-Carlo Doualiya, a profité de son passage au Liban pour rencontrer les ténors de l'audiovisuel libanais et signer des accords de collaboration avec Future TV et « an-Nahar ».

L’ambassadeur de France, Patrice Paoli, le directeur de France 24, Marc Saïkali, la PDG de FMM, Marie-Christine Saragosse, et la présentatrice de « Code 24 », Nour Akl. Photo Rémi Carlier

À la Résidence des Pins, la salle de conférences jouxtant le salon ottoman est comble. En ce jeudi saint, Marie-Christine Saragosse,PDG de France Médias Monde (FMM), est venue présenter la stratégie de son groupe dans le monde arabe et au Liban.
Charismatique et souriante, elle ne cache pas sa joie de revenir à Beyrouth, où elle s'est déjà rendue à de nombreuses reprises. « Le Liban, c'est un peu notre port d'attache, avec tous les partenariats que l'on a », lance-t-elle au public. Au premier rang, le ministre de l'Information, Ramzi Jreige, hoche la tête. Les franchises du groupe, la chaîne trilingue France 24 et les radios RFI et Monte-Carlo Doualiya, sont toutes trois très présentes au pays du Cèdre.
La conférence est l'épilogue d'une course de moins de deux jours dans la capitale. Accompagnée du directeur de France 24, le Franco-Libanais Marc Saïkali, Mme Saragosse a rencontré le ministre Jreige et plusieurs figures des médias libanais pour signer ou pérenniser les partenariats entre son groupe et le paysage médiatique du pays. Au programme également, une visite de Télé-Liban avec son président Talal Makdessi. Depuis 2013, France 24 diffuse de nombreux programmes en arabe sur la chaîne publique libanaise. « Il y a encore un peu plus de deux ans, Télé-Liban n'était plus la chaîne de tous les Libanais, elle avait perdu son identité. Mais depuis, elle a repris du poil de la bête en matière d'équipements et d'organisation. Les transformations qui ont été faites dans les locaux vont dans le bon sens, et nous allons renforcer nos programmes en arabe », confie Marie-Christine Saragosse à L'Orient-Le Jour. De son côté, Marc Saïkali évoque la possibilité d'une diffusion de programmes en français.
La jeune présidente de 55 ans ne cache pas sa fierté face à la réussite de Code 24, l'émission francophone expérimentale diffusée sur Future TV. Chaque semaine, une sélection thématisée des reportages de France 24 y est présentée par deux journalistes libanais. Une expérience que Mme Saragosse qualifie d'« incroyable ». Du coup, la collaboration vient d'être formalisée. « Nous avons beaucoup de choses à faire ensemble. À titre d'exemple, Future TV pourrait utiliser notre réseau de correspondants arabophones. »
Le groupe français ne boude pas les médias écrits. Ainsi, la visite de la présidente de FMM a été l'occasion de signer une lettre d'entente avec notre confrère an-Nahar sur le modèle qui existe déjà avec L'Orient-Le Jour. « Ce n'est pas toujours facile pour la presse écrite en ce moment, tous les journaux doivent faire une mue vers le numérique. Il nous a semblé important, compte tenu de nos convictions, de pouvoir aider dans la mesure de nos moyens, explique-t-elle. L'Orient-Le Jour est un journal référent dans le monde francophone, qui a pu faire cette transition, avec des gens qui sont très dynamiques, parfois plus rapides que nous. Nous voulons étendre cela à an-Nahar. »
Avec ses trois franchises multilingues, le groupe FMM s'affiche comme un relais de la francophonie au Liban, où il compte s'implanter durablement.


À la Résidence des Pins, la salle de conférences jouxtant le salon ottoman est comble. En ce jeudi saint, Marie-Christine Saragosse,PDG de France Médias Monde (FMM), est venue présenter la stratégie de son groupe dans le monde arabe et au Liban.Charismatique et souriante, elle ne cache pas sa joie de revenir à Beyrouth, où elle s'est déjà rendue à de nombreuses reprises. « Le Liban,...

commentaires (1)

La "jeune!" présidente de 55 ans.... !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

09 h 13, le 04 avril 2015

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • La "jeune!" présidente de 55 ans.... !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 13, le 04 avril 2015

Retour en haut