Rechercher
Rechercher

Liban - Les archives racontent...

La fête du couronnement de S.S. Pie XII a été célébrée hier, avec éclat, à Beyrouth

Dans « L'Orient » du 16 mars 1953

Notre photo représentant l’émir Khaled Chéhab félicitant Mgr Beltrami à l’issue de la messe pontificale.

Le 14e anniversaire du couronnement de Sa Sainteté le Pape Pie XII a été fêté, hier, dans le monde entier. Toute la catholicité a rendu hommage à celui qui, de tout temps, a représenté, dans un monde troublé, l'exigence de paix et de justice.
Au Liban, et particulièrement à Beyrouth, c'est avec éclat que l'anniversaire a été célébré.
Dans la matinée, une messe pontificale a été célébrée en la cathédrale Saint-Élie des melkites par SB Marinos IV Sayegh, à laquelle les représentants des autorités ecclésiastiques et civiles ont assisté.
À 19 heures, Mgr Beltrami, nonce apostolique, et M. Élias el-Khoury, ancien ministre, prononçaient, en langues française et arabe, une allocution diffusée par Radio-Liban.
Le soir, une brillante réception a eu lieu dans les salons de la nonciature. Le président de la Chambre des députés, le chef et les membres du gouvernement, un grand nombre de députés et de représentants diplomatiques, les hauts fonctionnaires de l'État, des notabilités libanaises et étrangères ont répondu à cette invitation.
Le chef de l'État, retenu par une indisposition, s'était fait représenter.

Le 14e anniversaire du couronnement de Sa Sainteté le Pape Pie XII a été fêté, hier, dans le monde entier. Toute la catholicité a rendu hommage à celui qui, de tout temps, a représenté, dans un monde troublé, l'exigence de paix et de justice.Au Liban, et particulièrement à Beyrouth, c'est avec éclat que l'anniversaire a été célébré.Dans la matinée, une messe pontificale a été...
commentaires (2)

Pie XII, ou le complice silencieux....

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

09 h 54, le 16 mars 2015

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Pie XII, ou le complice silencieux....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 54, le 16 mars 2015

  • Malgré les mensonges répandus par Hochuht dans sa pièce "Le Vicaire" commandée par le KGB, mensonges repris par Costa-Gavras dans son film "Amen", oui, il fut un grand pape qui a "de tout temps, a représenté, dans un monde troublé, l'exigence de paix et de justice".

    Yves Prevost

    08 h 26, le 16 mars 2015

Retour en haut