Campus

Entretien avec Romain Decharne, président de la FFD

OLJ
13/03/2015

Q – Comment est née la FFD et quelle est sa mission ?
R – À la base, il y avait des clubs dans chaque université, et un peu partout dans le monde francophone, qui formaient les étudiants aux débats. On a décidé alors de créer une entité qui unirait toutes ces antennes. Ainsi est naît la Fédération francophone de débat. Son but, outre les formations et la compétition du Championnat du monde des débats francophones qui a lieu chaque année à Paris, c'est d'organiser des matchs amicaux interuniversitaires, comme ceux qui viennent de se passer à l'USJ.

Que proposent ces formations ?
On ne naît pas orateur, on le devient. Or à l'école, on enseigne aux étudiants beaucoup plus à écrire qu'à parler. C'est à cela que nous essayons de les former : à mieux communiquer, à structurer leurs pensées en allant au fond des choses et surtout à écouter les autres.

À qui s'adressent-elles ?
À tout étudiant issu de n'importe quel horizon : médecine, génie, commerce... Chaque personne a besoin d'apprendre à parler en public pour convaincre, vendre, défendre une idée ou un projet. Or la plus grande peur chez les gens, c'est de prendre la parole en public. Et c'est cela que nous cherchons à leur inculquer.

Comment se passent les formations ?
Durant une semaine, les étudiants sont formés aux différents aspects de la communication et aux débats. Il y a d'abord une formation de forme théorique, où ils apprennent à parler en public : gérer le souffle, la voix, la gestuelle, le regard, les silences qui sont très importants dans un discours. Il y a ensuite les formations de fond où les étudiants vont apprendre l'art de l'argumentation, l'art de l'improvisation, l'art de poser les questions, courtes et directes, et vont développer l'esprit de synthèse. À cela s'ajoute une formation pratique où les étudiants sont appelés à faire des simulations sur tous genres d'exercices: débats parlementaires, conférences de presse, animations de plateau télé, etc.

Propos recueillis par L.S.D.

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué