Dernières Infos

Le Koweït rouvre une ambassade au Yémen, mais à Aden

AFP
28/02/2015

Le Koweït a rouvert son ambassade au Yémen, mais a déplacé ses services diplomatiques de la capitale Sanaa, sous contrôle d'une milice chiite, à Aden (sud) où siège désormais le gouvernement.

"Dans le cadre des efforts pour soutenir la légitimité constitutionnelle du Yémen, représentée par le président Abd Rabbo Mansour Hadi (...) le Koweït a décidé de rouvrir son ambassade dans la ville d'Aden", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié tard vendredi par l'agence Kuna. Selon le ministère, cette décision a été prise en concertation avec les diplomaties des six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) : Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar.

L'Arabie saoudite et les Emirats ont également annoncé la réouverture de leurs ambassades à Aden, devenue de facto la capitale du pays depuis que le président Hadi s'y est installé le 21 février.
Elu en 2012 lors de la première élection au suffrage universel de l'histoire du pays, M. Hadi est parvenu à échapper à l'attention des miliciens chiites dits Houthis qui le maintenaient en résidence surveillée depuis un mois à Sanaa. De nombreux pays - dont la Grande-Bretagne, la France et la Turquie - ont fermé leurs ambassades à Sanaa, tombée aux mains des miliciens Houthis en septembre.

Dès son arrivée à Aden, qui fut la capitale du Yémen du Sud, pays indépendant jusqu'en 1990, M. Hadi a "retiré" la démission qu'il avait présentée en janvier sous la pression des Houthis, et déclaré "nulles et non avenues" toutes les mesures prises par les miliciens.

La situation sécuritaire au Yémen est précaire depuis le départ, sous la pression de la rue, de l'ex président Ali Abdallah Saleh en 2012. L'insécurité qui règne à Sanaa a été illustré par le rapt mardi d'une jeune Française, Isabelle Prime, et de son accompagnatrice yéménite Chérine Makkaoui, dont le sort restait inconnu samedi. Cet enlèvement n'a pas été revendiqué.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué