Rechercher
Rechercher

Économie - Carburant

Inspection des stocks de mazout dans plusieurs stations-service à travers le Liban

Certains distributeurs sont soupçonnés de dissimuler du mazout en attendant que les prix remontent. Photo Bigstockphoto.com

Le ministère de l'Économie et du Commerce a diligenté hier une inspection surprise des stocks et des prix de mazout dans plusieurs stations-service à Beyrouth et dans le Mont-Liban. Une dizaine d'inspecteurs détachés par la Direction de la protection du consommateur ont vérifié les comptes ainsi que les stocks de plusieurs stations-service, notamment celles des groupes Total et Medco à Dora. Des franchises d'enseignes Hypco, ExxonMobil Uniterminals, Coral et Liquid Gas ont également été contrôlées. Le ministère a prévu de communiquer à partir de lundi les résultats des inspections et prévoit d'ores et déjà d'en effectuer de nouvelles.
Le ministre de l'Économie et du Commerce, Alain Hakim, qui a participé à la tournée, a promis « de mettre fin au monopole » existant dans ce secteur et de sévir contre les distributeurs qui enfreignent la loi. Le ministre soupçonne certains d'entre eux de stocker le mazout, provoquant des pénuries dans certaines régions. « La réexportation du mazout importé sur le territoire est l'une des raisons, mais il y a aussi beaucoup de contrebande et des ventes de mazout aux réfugiés syriens à des prix beaucoup plus élevés », a-t-il déclaré.

Le ministère de l'Économie et du Commerce a diligenté hier une inspection surprise des stocks et des prix de mazout dans plusieurs stations-service à Beyrouth et dans le Mont-Liban. Une dizaine d'inspecteurs détachés par la Direction de la protection du consommateur ont vérifié les comptes ainsi que les stocks de plusieurs stations-service, notamment celles des groupes Total et Medco à...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut