X

Économie

Ouvriers agricoles : la première promotion prête à entrer sur le marché du travail libanais

Formation professionnelle
M. R. | OLJ
17/02/2015

Le secteur agricole libanais peut désormais compter sur une main-d'œuvre qualifiée d'un nouveau genre : quelque 120 ouvriers agricoles spécialisés, dont 90 Libanais (les autres étant Syriens ou Palestiniens), ont reçu officiellement leur certificat, hier, à la Maison des ingénieurs de Beyrouth. Ces jeunes, de 14 à 25 ans, ont bénéficié d'une formation intensive de trois mois censée pallier certaines lacunes de l'enseignement technique dispensé dans les établissements dépendant du ministère de l'Agriculture.
D'un montant de 780 000 euros, le financement est assuré par un don de l'Union européenne, qui couvre 90 % des coûts. Les 10 % restants sont pris en charge par Avsi, qui a collecté des fonds en Italie.
« Comme dans d'autres secteurs, la filière souffre d'un manque de moyens financiers et de programmes trop théoriques et obsolètes. Mais ce module s'adresse aussi bien aux techniciens agricoles actuellement en formation dans le cadre de leur cursus de trois ans, qu'à des personnes souhaitant faire valoir rapidement des compétences précises sur le marché du travail », précise Marina Molino-lova, chef du projet au sein de l'association italienne Avsi, qui chapeaute ce programme dans le cadre de la coopération européenne.
Délivré au sein des sept établissements agricoles officiels, ce module met l'accent sur un apprentissage sur le terrain. « Nous avons notamment financé une partie de la réhabilitation de ces écoles, avec des serres ou des tunnels agricoles qui bénéficieront désormais à l'ensemble de leurs étudiants et contribueront ainsi à revivifier la filière », indique Marina Molino-lova.
À l'été 2015, une nouvelle formation de trois mois aura lieu. Avis aux amateurs : l'association compte recruter cette fois environ 140 candidats, à travers les établissements, les organisations non gouvernementales et les municipalités partenaires.

M. R.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

D’un automne à l’autre

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants