Rechercher
Rechercher

Liban

Le sayyed à ses troupes : pas de tirs de joie

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a appelé hier ses partisans et sympathisants à s'abstenir de tirer en l'air à l'occasion de son discours attendu aujourd'hui à l'occasion de la journée des « cadres martyrs » du parti.
Dans un communiqué, Nasrallah a évoqué les deux lois religieuses et civiles qui interdisent un exercice pareil, insistant par la même occasion sur les effets de nuisance que peuvent avoir les tirs de joie sur la population civile. « J'insiste auprès de vous et vous exhorte au nom de ce qui nous est cher de vous abstenir de tirer en l'air. Je compte sur la coopération de tous et surtout des responsables », a-t-il dit.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a appelé hier ses partisans et sympathisants à s'abstenir de tirer en l'air à l'occasion de son discours attendu aujourd'hui à l'occasion de la journée des « cadres martyrs » du parti.Dans un communiqué, Nasrallah a évoqué les deux lois religieuses et civiles qui interdisent un exercice pareil, insistant par la même occasion...
commentaires (4)

Il n’est pas Sain d'avoir des accointances avec 1 Malsain. Cette "poétique hypothèse d’accointance digne du Monde Imaginaire et "Merveilleux" des lilliputiens fakîhàRiens est troublante et méprisante. Et c'est bien le bon code de conduite qui devrait s'imposer aux Sains, car il est contestable de picorer dans 1 panier à crabes pareil auquel la Malignité conférerait 1 soi- disant surcroît de crédibilité. Et c'est la notion de conflit d'intérêts qui est déclinée, car on admettra que si le Malsain est impliqué dans 1 activité louche quelconque, 1 Sain qui se respecte doit ne s'occuper batâtâne ni de près ni de loin des "affaires" de cet hurluberlu Malsain. Si l'on en juge par ce patelin, c'est dans le domaine résistancièèèl que les problèmes se génèrent. Faudra interdire à ces énergumènes de baratiner dans les médias, et de tarabiscoter sur les écrans-télés ; not only pour eux mais aussi pour leurs séidez-et affidés. On pourrait arguer que cela va sans dire. Il paraît que ce n'est pas le cas ici : qu'il arrive que la femme de César ne supporte + d'être soupçonnée, et qu'elle réplique vivement que la seule chose interdite est de mettre en cause son honnêteté intellectuèèèlle ! On pourrait lui rétorquer, yâ äâïynéééh, en invoquant Notre sagesse, que le monde est méchant, que la chair est faible et "l'idéologie" sectaire une MST ; mahééék ?! Bref, qu'il vaut mieux éviter toutes liaisons dangereuuuses. Et que la séparation des "gennnres", c'est d'abord une affaire de moralitééé(h) !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

14 h 51, le 16 février 2015

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Il n’est pas Sain d'avoir des accointances avec 1 Malsain. Cette "poétique hypothèse d’accointance digne du Monde Imaginaire et "Merveilleux" des lilliputiens fakîhàRiens est troublante et méprisante. Et c'est bien le bon code de conduite qui devrait s'imposer aux Sains, car il est contestable de picorer dans 1 panier à crabes pareil auquel la Malignité conférerait 1 soi- disant surcroît de crédibilité. Et c'est la notion de conflit d'intérêts qui est déclinée, car on admettra que si le Malsain est impliqué dans 1 activité louche quelconque, 1 Sain qui se respecte doit ne s'occuper batâtâne ni de près ni de loin des "affaires" de cet hurluberlu Malsain. Si l'on en juge par ce patelin, c'est dans le domaine résistancièèèl que les problèmes se génèrent. Faudra interdire à ces énergumènes de baratiner dans les médias, et de tarabiscoter sur les écrans-télés ; not only pour eux mais aussi pour leurs séidez-et affidés. On pourrait arguer que cela va sans dire. Il paraît que ce n'est pas le cas ici : qu'il arrive que la femme de César ne supporte + d'être soupçonnée, et qu'elle réplique vivement que la seule chose interdite est de mettre en cause son honnêteté intellectuèèèlle ! On pourrait lui rétorquer, yâ äâïynéééh, en invoquant Notre sagesse, que le monde est méchant, que la chair est faible et "l'idéologie" sectaire une MST ; mahééék ?! Bref, qu'il vaut mieux éviter toutes liaisons dangereuuuses. Et que la séparation des "gennnres", c'est d'abord une affaire de moralitééé(h) !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    14 h 51, le 16 février 2015

  • L'HÉBÉTUDE EST BANNIE... POUR UNE FOIS !

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 44, le 16 février 2015

  • Le Sé(yy)ide à ses séides : "Pas de tirs de joie." ! De "joie" ! Où donc voit-il de "la joie" çuilà, le Per(s)cé -là ? Il rêve debout ou quoi ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    11 h 04, le 16 février 2015

  • Sa loi religieuse on s'en balance, il y a une loi civile et c'est celle la qu'ils se doivent de respecter d'abord et avant tout. Les lois religieuses s’arrêtent aux comportements moraux. Qu'ils commencent par ranger leurs pétoires et arrêtent de les utiliser pour faire chier leurs concitoyens ou faire régner leurs manquent de respect a la loi, la justice, l’armée, la police et l’état et après il y aura peut être une chance de pouvoir arriver a des résultats et ou des concessions par-ci par-la. Mais nous oublions qu'ils sont suppôts du Fakih et vendus jusqu’à la moelle des os. Ils doivent leurs pouvoir a l'argent des Perses et donc sont contrôlés et obligés de payer le tribut requis. Si c’était seulement les Chiites qui en était mêlés, tant pis pour eux, mais entraîner 3 Millions de Libanais qui eux ne sont pas d'accord avec leurs choix ne peut que très mal finir. e jour des comptes se rapproche et plus le parti tarde a se démarquer de l'Iran plus son sort devient difficilement évitable. Ils ont des exemples tout autour d'eux pour en tirer les conclusions. A bon entendeur salut!

    Pierre Hadjigeorgiou

    10 h 00, le 16 février 2015

Retour en haut