Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Entre Noura et Jack Lang, rien ne va plus

Le traiteur libanais réclame 41 000 euros de repas impayés à Jack Lang et sa femme, selon Le Canard enchaîné.

Entre Jack Lang et le traiteur Noura, rien ne va plus. Archives AFP

Selon le Figaro, qui cite des informations rapportées par Le Canard enchaîné, Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe (IMA), aurait laissé une ardoise chez Noura, le célèbre traiteur spécialisé en gastronomie libanaise, à Paris.

Depuis 2007, Noura est chargé de la restauration à l'IMA, à travers Zyriab, le restaurant gastronomique de l'institut. Selon Le Canard enchaîné, l'ancien ministre de la Culture a décidé, le 17 octobre dernier, de résilier le contrat qui lie l'Institut au traiteur, invoquant des manquements. Noura aurait alors décidé "de réclamer les 41 000 euros d'impayés équivalant, entre autre, à 74 repas servis à tarif préférentiel pendant deux mois à +Monsieur Lang et ses invités+ et à +Madame Lang et ses invités+", selon Le Canard enchaîné, qui précise que l'IMA, par peur d'un procès, aurait décidé de payer.

Interrogée par le Canard enchaîné, l'épouse de Jack Lang a déclaré n'avoir "aucun souvenir" des repas à prix cassé.

Selon Le Point, le président de l'IMA aurait passé un nouvel appel d'offre pour trouver un repreneur au Zyriab. Un appel d'offre assorti de demandes très précises, dont celle-ci : "Le président de l'IMA devra bénéficier gracieusement et dans la limite de 1 000 couverts par an d'une table ouverte au Zyriab à longueur d'année."

Selon Atlantico.fr, le conflit entre la direction de Noura et M. Lang rejaillit jusque sur les employés du traiteur, qui ont signé une pétition pour dénoncer leurs conditions de travail. Selon le site d'information en ligne, on lit dans cette pétition que les salles du restaurant ne sont plus chauffées ou pas suffisamment ou encore que les monte-charges destinés au restaurant sont régulièrement en panne.

 

 

 


Selon le Figaro, qui cite des informations rapportées par Le Canard enchaîné, Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe (IMA), aurait laissé une ardoise chez Noura, le célèbre traiteur spécialisé en gastronomie libanaise, à Paris.
Depuis 2007, Noura est chargé de la restauration à l'IMA, à travers Zyriab, le restaurant gastronomique de l'institut. Selon Le Canard...

commentaires (6)

LA GUERRE DU COUSCOUS ET DU MOUGHRABIYÉ FAIT RAGE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

14 h 04, le 15 février 2015

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • LA GUERRE DU COUSCOUS ET DU MOUGHRABIYÉ FAIT RAGE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 04, le 15 février 2015

  • Monsieur Lang devrait déclarer cet avantage aux impôts.

    Mireille Braidy

    01 h 10, le 14 février 2015

  • ET POURQUOI NE L'APPELLE-T-ON PAS JACK LAN(G)OURA ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 33, le 13 février 2015

  • L'affaire de Noura et Jacques Lang , selon moi est une affaire ,personnelle, qui devrait la resoudre entre Noura et J.Lang. Ce n'est pas un probleme politique ,comme on a ici au Liban . Cette affaire , devrat etre regle , entre les deux differents, et chacun devrait mettre un peu d'eau dans leur vin.

    Mouaikel Dr. Elie

    03 h 41, le 13 février 2015

  • Pourtant , les revenus de cumulard socialiste Jack Lang à 75 ans ....devraient lui permettre de payer ses notes de resto...!

    M.V.

    18 h 53, le 12 février 2015

  • Encore un autre Gauche-Caviar a la solde des Petro-dollars...

    IMB a SPO

    17 h 48, le 12 février 2015

Retour en haut