X

Qui sont les militaires libanais otages des jihadistes?

Qui sont les militaires libanais otages des jihadistes?

Repère

Une brève biographie des 25 soldats et policiers libanais, otages des jihadistes du Front al-Nosra et du groupe Etat islamique.

15/12/2014

Lors des combats sanglants entre l'armée libanaise et les jihadistes du Front al-Nosra et du groupe Etat islamique (EI) à Ersal dans la Békaa le 2 août, plus d'une trentaine de soldats et policiers libanais ont été pris en otage par les islamistes. Depuis, le dossier occupe le devant de la scène politique et sécuritaire libanaise. Probablement détenus dans le jurd de la ville, certains ont été relâchés, d'autres assassinés. A ce jour, 25 militaires, 13 policiers et 12 soldats, sont toujours retenus par les jihadistes. Seize d'entre eux sont aux mains d'al-Nosra, et neuf aux mains de l'EI.

Qui sont les militaires au centre de cette crise? (Ces informations ont été données par les familles des otages qui tiennent un sit-in depuis des semaines place Riad el-Solh, au centre-ville de Beyrouth)

 

 

Les soldats otages

 


Abdelrahim Diab
Célibataire
Originaire de la Békaa-ouest
Apparaît dans une vidéo aux côtés du soldat décapité Ali Sayyed,
annonçant sa défection présumée de l'armée
Otage de l'EI

 

 

Georges Khoury
Marié, père de deux enfants
Originaire de Kobeyyate, au Akkar
Otage du Front al-Nosra

 

 

Hussein Mahmoud Ammar
Célibataire
Originaire de Fnaydek, au Akkar
Otage de l'EI

 

 

Ibrahim Samir Mghayt
Marié, père de trois enfants
Originaire de Tripoli
Otage de l'EI, qui l'a menacé de mort imminente à plusieurs reprises

 

 

Khaled Mokbel Hassan
Marié, père de deux enfants
Originaire de Fnaydek, au Akkar
Otage de l'EI

 

 

Mohamad Hussein Youssef
Marié, père d'un enfant
Orginaire de la Békaa-ouest
Otage de l'EI

 

 

Nahi Abou Kalfouni
Célibataire
Originaire de Dahr el-Ahmar dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Seïf Zebiane

Marié, père de deux enfants
Originaire de Mazraat el-Chouf
Otage de l'EI

 

 

 

Rayan Salam

Célibataire
Originaire de Dahr el-Ahmar, dans la Békaa
Otage d'al-Nosra

 

 

 

Ali al-Hajj Hassan

Célibataire
Originaire de la Békaa
Otage de l'EI

 

 

 

Ali Zayd al-Masri

Marié, père de cinq enfants
Originaire de Baalbeck
Otage de l'EI

 

 

 

Moustapha Wehbé

Marié
Originaire de Laboué
Otage de l'EI

 

 

 

Les policiers otages

 


Abbas Mchayk
Marié, père de trois enfants
Originaire de Douris, à Baalbeck
Otage du Front al-Nosra

 

 

Georges Khazzaka
Marié, père de trois enfants
Originaire de Jdita, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Lameh Hadi Mzahem
Célibataire
Originaire de Yohmor, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Maymoun Jaber
Marié, père d'un enfant
Originaire de Dahr el-Ahmar, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Mohammad Talal Taleb
Marié, père de trois enfants
Originaire de Rayak, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Pierre Geagea
Marié, père de deux enfants
Originaire de Barka, à Deir el-Ahmar
Otage du Front al-Nosra

 

 

Sleiman Dirani
Marié
Originaire de Baalbeck
Otage du Front al-Nosra

 

 

Waël Hommous
Marié, père de deux enfants
Originaire de Dahr el-Ahmar, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra

 

 

Ziad Omar
Marié, père de deux enfants
Originaire de Baalbeck
Otage du Front al-Nosra

 

 

 Ahmad Abbas
Marié, père de trois enfants
Originaire de Baalbeck
Otage du Front al-Nosra

 

 

Rawad Abou Darhamayn
Célibataire
Originaire de Rachaya
Otage du Front al-Nosra

 

 

Maher Fayyad
Marié
Originaire de Bakkifa, à Rachayya
Otage du Front al-Nosra

 

 

Ihab al-Atrach
Marié
Originaire de Younine, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra
Ses proches ne se sont jamais manifesté aux côtés des autres familles des militaires

 

 

Les militaires assassinés par les jihadistes

 

Ali Sayyed

Soldat
Marié, père de deux enfants
Originaire de Fnaydek, au Akkar
Otage de l'EI
Apparaît dans une vidéo aux côté du soldat otage Abdelrahman Diab,
annonçant sa défection présumée de l'armée
Décapité le 29 août 2014, son corps a été remis à sa famille

 

 

Abbas Medlej
Soldat
Originaire de Baalbeck
Otage de l'EI
Décapité le 6 septembre 2014, son corps n'a toujours pas été remis à sa famille

 

 

Mohammad Maarouf Hamiyé
Soldat
22 ans, originaire de Taraya, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra
Assassiné par balle le 19 septembre 2014, son corps n'a toujours pas été remis à sa famille

 

 

Photo Wissam Ismaïl

Ali Bazzal
Policier
27 ans, marié, père d'un enfant
Originaire de Bazzaliyé à Laboué, dans la Békaa
Otage du Front al-Nosra
Assassiné par balle le 5 décembre 2014, son corps a été remis à sa famille le 2 avril 2015

 

 

Ali Kassem Ali

Soldat
Le directeur général de la Sûreté générale indique le 21 novembre, que Ali Kassem Ali est décédé depuis août lors de son enlèvement par les jihadistes, dans des circonstances toujours pas claires.
Le corps du soldat Ali a été remis à l'armée libanaise le 3 mai 2015.

 

 

Quid des otages libérés?

Le 17 août, deux policiers, Moudyen Hassan et Kamal Messelmani, qui étaient retenus otages par le Front al-Nosra, sont remis à la délégation des ulémas musulmans puis transférés au siège des services de renseignement de l'armée, pour être ensuite remis au siège des FSI de Ersal.

 

Le policier Moudyen Hassan. Photo capture d'écran YouTube

 

Le policier Kamal Messelmani. Photo capture d'écran YouTube

 

Le 31 août, l'Agence nationale d'information affirmait que cinq militaires avaient été libérés. Il s'agirait de quatre soldats et d'un policier: Ahmad Ghiyé, Ibrahim Chaabane, Saleh al-Baradei, Mohammad al-Kadiri et Wael Darwich.


Photo LBCI

 

Une autre vidéo postée sur YouTube le 5 août montrerait trois policiers présumés libérés par les jihadistes. Ils se présentent dans une autre vidéo comme Khaled Salah, Rami al-Jamal, et Mtanios Mrad.

 

NB : Ce dossier a été actualisé le 21 mai 2015.


Lire aussi

Un seul mot d'ordre place Riad el-Solh : « Libérez nos fils, sinon ce sera la révolution »

Le triangle de Chebaa, nouveau foyer potentiel de tensions, le décryptage de Scarlett Haddad

 

 

À la une

Retour au dossier "Qui sont les militaires libanais otages des jihadistes?"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Choquant et fou ce chantage et ces moments d'angoisse que vivent touts les libanais sans exception .

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

L'armée ne doit pas tomber dans le piège et dans ce guet-apens et donc intervenir dans ce conflit inter-Takfirisme fakihisto-salafiste. Qu'ils continuent à se massacrer et à se fracasser la tête entre eux, tous ces héZébbollâh, dâeech et autres front al- nosrah ! L'armée ne doit pas s'en mêler.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué