Liban

Kahwagi à ses troupes : « Pas de répit dans la guerre contre les terroristes »

OLJ
22/11/2014

À l'occasion de l'indépendance, le commandant en chef de l'armée, le général Jean Kahwagi, a adressé hier aux officiers et aux soldats le traditionnel ordre du jour, dont lecture a été donnée lors d'une cérémonie au ministère de la Défense, à Yarzé.
Évoquant la vacance présidentielle, le général Kahwagi note que c'est la deuxième fois de suite que des festivités nationales sont annulées du fait de cette vacance, la première fois à l'occasion de la fête de l'Armée, le 1er août dernier, et la seconde aujourd'hui pour le 22 novembre.
Il exprime le souhait de voir un président de la République élu le plus tôt possible, ce qui, selon lui, « contribuerait sans aucun doute à remettre de l'ordre dans l'action institutionnelle et à normaliser la vie nationale ».
S'attaquant à l'actualité, le général note que la commémoration de l'indépendance tombe cette année « à l'heure où l'entité libanaise est menacée par le complot terroriste le plus dangereux que la région ait connu ».
« C'est vous (soldats) qui, par le sang de vos compagnons martyrs ou blessés, avez mis en échec ce complot et empêché la réalisation d'un émirat obscurantiste s'étendant de la frontière orientale jusqu'à la mer. Si ce complot avait vu le jour, le Liban tout entier aurait connu des événements sectaires destructeurs et nous serions entrés dans une guerre civile plus grave que ce que d'aucuns imaginent », poursuit-il.
« Votre combat contre les organisations terroristes, l'isolement dans lequel vous les avez contraintes dans la région de Ersal, puis leur éradication de Tripoli et de ses environs en un temps record vous ont valu l'appréciation des Libanais et l'admiration des États du monde », souligne le général Kahwagi.
Et d'ajouter : « Notre décision est claire : la guerre contre ces organisations se poursuit. Elle ne connaîtra pas de répit jusqu'à ce qu'elles soient déracinées du Liban. »
D'autre part, le commandant en chef affirme que l'état-major « continuera à déployer les plus grands efforts et n'épargnera aucun moyen en vue de libérer (les militaires) otages des terroristes ».
Signalons par ailleurs que le général Kahwagi a déposé une gerbe de fleurs sur le monument aux martyrs de l'armée dans la cour du ministère de la Défense, en présence du chef d'état-major, le général Walid Selmane, et d'un nombre d'officiers supérieurs.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.