Rechercher
Rechercher

Sur le net

Jouez au journaliste dans le camp de Bourj el-Brajné

Avec son newsgame, Arte veut "rendre l'internaute plus acteur et moins spectateur".

Enquêter dans le camp de Beldangi, à Damak au Népal, ou celui de Kawergosk à Erbil en Irak, ou encore dans le camp de Bourj el-Brajné à Beyrouth... Le temps d'un jeu, Arte propose à l'internaute de se glisser dans la peau d'un reporter.

Le jeu débute par un "chat" entre la rédactrice en chef Andrea Fies et "Moi", le joueur donc, devenu envoyé spécial à Beyrouth, par exemple, pour quelques jours : "On a bien réussi à obtenir les autorisations auprès du ministère de l'Information et de l'armée libanaise pour tourner dans le camp de réfugiés. On démarre le tournage ce matin".

Le tournage commence, le joueur entre dans le camp et choisit les lieux qu'il veut visiter et les personnes qu'il veut interviewer. "Tous les témoignages récoltés sur le terrain ne sont pas pertinents vis-à-vis de l'angle commandé par la rédactrice en chef. Votre mission sera réussie seulement si vous bouclez un reportage conforme à la commande et vous pourrez ainsi accéder au niveau - ou camp - suivant", peut-on lire dans les règles du jeu.

L'internaute peut, par exemple, rencontrer Hassan Bakir, responsable des médias de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) au Liban et d'un centre d'études sur les réfugiés. Le joueur peut aussi visiter le petit marché ou encore le mur de la résistance.

Muni d'une carte du camp et d'un ordinateur dans lequel se trouve un historique des Palestiniens au Liban, il doit obtenir des "badges de réussite" qui sont attribués en fonction de sa rapidité et de sa curiosité. Avec un passage obligé chez Christina Malkoun, photographe libanaise, qui dévoile à l'internaute les photos qu'elles a prises dans le camp.

Sur le site du jeu, Arte explique avoir la volonté avec ce "newsgame, un genre journalistique largement répandu", "de rendre l'internaute plus acteur et moins spectateur". "Plus que de jouer, c'est avant tout d'apprendre dont il est question ici. Chaque séquence visionnée apporte son lot d'informations qu'il convient d'écarter ou de retenir pour le montage final. Chercher, trouver, écouter, voir, choisir et construire pour se souvenir, voilà le jeu".

Le jeu peut aussi prendre un tour pour le moins abrupt. Exemple avec ce message, reçu en plein "tournage" dans le camp : "En raison des attentats au Liban, la rédaction d'Arte vous rapatrie demain en France"...

 

 

 

 


Enquêter dans le camp de Beldangi, à Damak au Népal, ou celui de Kawergosk à Erbil en Irak, ou encore dans le camp de Bourj el-Brajné à Beyrouth... Le temps d'un jeu, Arte propose à l'internaute de se glisser dans la peau d'un reporter.


Le jeu débute par un "chat" entre la rédactrice en chef Andrea Fies et...