X

À La Une

Ankara et Washington vont former 2 000 opposants syriens modérés

Syrie

L'entraînement de ces forces de l'Armée syrienne libre devrait débuter "à la fin décembre".

OLJ/AFP
15/11/2014

La Turquie et les États-Unis ont finalisé leur accord en vue d'équiper et d'entraîner sur le sol turc environ 2 000 combattants de l'opposition syrienne modérée au régime de Damas, a rapporté samedi le journal Hürriyet Daily News.

L'entraînement de ces forces de l'Armée syrienne libre (ASL) devrait débuter "à la fin décembre" au centre d'entraînement de la gendarmerie de Kirsehir (centre), à environ 150 km au sud-est de la capitale Ankara, a ajouté le quotidien turc de langue anglaise sur la foi de sources non identifiées.

La formation de ces hommes de l'ASL sera dispensée par des militaires turcs et américains mais leur équipement et le coût de leur entraînement seront entièrement pris en charge par les États-Unis, selon Hürriyet Daily News. Les derniers détails de ce plan ont été réglés entre des chefs militaires des deux pays lors d'une rencontre cette semaine au quartier général des forces armées turques (TSK).

 

(Éclairage : L'ASL cherche-t-elle réellement à aider les Kurdes ?)

 

La Turquie refuse catégoriquement de venir militairement en aide aux forces kurdes qui défendent depuis deux mois la ville syrienne kurde de Kobané (Aïn el-Arab en langue arabe) assiégée par les jihadistes du groupe État islamique (EI).


Son gouvernement islamo-conservateur considère le principal parti kurde de Syrie comme un mouvement "terroriste" et redoute qu'un soutien militaire à sa milice armée ne profite aux rebelles "frères" du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mènent depuis 1984 la rébellion contre Ankara. Il privilégie la lutte directe contre le régime du président syrien Bachar el-Assad, sa bête noire, et un soutien à son opposition modérée.

Sous la pression des États-Unis, la Turquie a toutefois autorisé le passage vers Kobané, via son territoire, de 150 combattants peshmergas venus de la province autonome kurde d'Irak, avec laquelle il entretient de bonnes relations. Les États-Unis soutiennent de leur côté ouvertement les Kurdes de Syrie, auxquels ils fournissent armes et des munitions.

 

Lire aussi

La mobilisation contre l'EI doit être globale, assure un porte-parole US

Dans la guerre contre l’EI, les USA sur une « pente glissante »...

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Des opposants syriens modérés ils sont nombreux qui choisir ?Une nouvelle blague .

Ali Farhat

Très bien! Ils pourraient par la suite les marier à leurs soeurs pour obtenir une fine descendence

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Only !? C'est tout ?!

RAISINS SECS

Ca veut dire quoi au juste ??? les moderes qu'on trimbalait de capitales en capitales avec des elections de bureau , des promesses de les ramener au bercail syrien n'existent plus ???? Ils sont ouuuuuuuuu ????? les 2000 qu'on forme en ce moment on va les choisir comme on fait dans les aeroports cad pour les valises cabines , les mettre dans un moule et dire c'est bon , on a le bon calibrage ??? mais arretez d'etre plus con encore les occicons greffes d'ottomans !!! bass baha ca suffit autant d'idioties , allez donc reconnaitre l'axe Iran/Syrie/ hezb resitant et debarassez vous de vos connards d'amis salafowahabites a qui vous demandez de financer toute cette racaille regionale . M...E .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BIZARRE BIZARRERIE ! EST-CE QU'ON FORME LES MODÉRÉS OU LE SONT-ILS DE PAR NATURE ?

Dernières infos

Les matchs d’aujourd’hui

  • Angleterre
    Panama

    24/06

    15h00 (GMT+3)

  • Japon
    Sénégal

    24/06

    18h00 (GMT+3)

  • Pologne
    Colombie

    24/06

    21h00 (GMT+3)

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué