Rechercher
Rechercher

Sport - Haltérophilie

Mahassen-Hala Fattouh soulève haut le Liban aux championnats du monde

Mahassen-Hala Fattouh Paiva, première femme à représenter le Liban, en plein effort lors des championnats du monde d’haltérophilie.

La Libanaise Mahassen-Hala Fattouh Paiva est devenue la première femme à représenter le Liban aux championnats du monde d'haltérophilie, qui se déroulent actuellement à Almaty (Kazakhstan).
Devant les « poids lourds » traditionnelles de la discipline que sont les Chinoises, les Russes et autres Coréennes, Mahassen-Hala Fattouh a quand même tiré son épingle du jeu, dans la mesure où la jeune Libanaise a soulevé un total de 191 kg : 85 kg à l'arraché et 106 kg à l'épaulé-jeté. Performance pour le moins fantastique pour une femme qui pèse moins de 62 kg ! En effet, très peu d'hommes peuvent se vanter de soulever des poids pareils. La Libanaise, qui réside et s'entraîne aux États-Unis, a été classée 29e au général sur 40 candidates dans sa catégorie.
Un résultat honorable pour notre championne, qui perpétue ainsi la tradition du seul sport pratiqué par nos ancêtres.
Ces derniers soulevaient des rouleaux et des auges de pierre, ainsi que des leviers en fer, au cours de compétitions qui se déroulaient dans presque tous nos villages.


La Libanaise Mahassen-Hala Fattouh Paiva est devenue la première femme à représenter le Liban aux championnats du monde d'haltérophilie, qui se déroulent actuellement à Almaty (Kazakhstan).Devant les « poids lourds » traditionnelles de la discipline que sont les Chinoises, les Russes et autres Coréennes, Mahassen-Hala Fattouh a quand même tiré son épingle du jeu, dans la mesure où...

commentaires (4)

Mise en perspective: on a bien applaudi Cherine Njeim au Marathon de Beyrouth, car elle a été la première entre les Libanaises. Or le rapport de son temps, 3:09:32, au temps de l'Ethiopienne, première entre les femmes, 2:29:12, est égal à 1,27. Faisons le même calcul pour Mahasen-Hala, en prenant le rapport du total de la Chinoise, 252 kg, à son total, 191 kg, nous trouvons 1,32...donc pas très différent, tout en n'oubliant pas qu'il s'agit du Championnat du Monde de ;a discipline. Elle mérite bien d'être applaudie!

Georges MELKI

13 h 42, le 15 novembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Mise en perspective: on a bien applaudi Cherine Njeim au Marathon de Beyrouth, car elle a été la première entre les Libanaises. Or le rapport de son temps, 3:09:32, au temps de l'Ethiopienne, première entre les femmes, 2:29:12, est égal à 1,27. Faisons le même calcul pour Mahasen-Hala, en prenant le rapport du total de la Chinoise, 252 kg, à son total, 191 kg, nous trouvons 1,32...donc pas très différent, tout en n'oubliant pas qu'il s'agit du Championnat du Monde de ;a discipline. Elle mérite bien d'être applaudie!

    Georges MELKI

    13 h 42, le 15 novembre 2014

  • 29ÈME ? JE N'APPLAUDIRAI QU'À LA PREMIÈRE... BIEN QUE MA PENSÉE LUI DIT D'ALLER PLUS EN AVANT ENCORE !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 22, le 15 novembre 2014

  • Encore une précision: que les lecteurs ne soient pas induits en erreur par l'expression "poids lourds"(qui ne faisait pas partie de mon commentaire)...Il s'agit d'athlètes Chinoises, Russes et Coréennes de la même catégorie de poids de corps: 63 kg. En haltérophilie, on ne mélange jamais les catégories...

    Georges MELKI

    07 h 17, le 15 novembre 2014

  • Merci l'OLJ, en particulier M. Haddad, pour avoir publié mon commentaire d'hier, en y apportant la précision clé: notre championne réside et s'entraîne aux USA! Tout s'explique...

    Georges MELKI

    07 h 04, le 15 novembre 2014

Retour en haut