Rechercher
Rechercher

Liban

Conférence sur la famille : les takfiristes sur les traces des sionistes

À la conférence sur la famille, l’assistance au garde-à-vous pour l’hymne national. En reste-t-il autre chose que la forme ? Dalati et Nohra

Une conférence sur « La famille et les défis actuels au Moyen-Orient » s'est ouverte hier au Centre pour le dialogue des civilisations de Raboué, relevant du patriarcat grec-catholique.
La conférence est placée sous le double patronage du patriarche grec-melkite Grégoire III et du Vatican, représenté par le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques.
La séance inaugurale s'est tenue en présence du Premier ministre, Tammam Salam, des ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ainsi que des chefs religieux de toutes les Églises orientales et de toutes les confessions musulmanes ou de leurs représentants.
Dans son allocution, le Premier ministre a fait valoir que « la pluralité du Liban a constitué sa principale source de richesse; mais, malheureusement, cette image a été ébranlée durant deux périodes extraordinaires de notre histoire ». Et de relever que cette image a été « agressée » à deux reprises de manière significative. Une première fois, a-t-il dit, le modèle de la coexistence entre les trois religions monothéistes en Palestine a été ébranlé par le mouvement sioniste. Aujourd'hui, il est ébranlé dans la région par « la montée maudite de la vague takfiriste qui hisse l'étendard de l'islam, alors que l'islam en est innocent ».
Cette vague, a-t-il affirmé, « vise à semer le chaos dans les sociétés et à frapper la coexistence entre différentes religions en prenant pour cible musulmans et chrétiens, et en forçant les chrétiens et les autres minorités religieuses et ethniques à quitter leur terre ».
M. Salam a donc appelé les musulmans du Liban et du monde arabe à purifier leurs rangs, à consolider leur islam modéré et ouvert, et à ancrer les chrétiens dans leur terre. Il a également exhorté les chrétiens de la région à s'intégrer complètement dans leurs sociétés et leurs patries.
« Les chrétiens ne constituent pas des diasporas étrangères en cet Orient ; ils en sont une partie intégrante », a-t-il insisté. La conférence se poursuivra aujourd'hui.


Une conférence sur « La famille et les défis actuels au Moyen-Orient » s'est ouverte hier au Centre pour le dialogue des civilisations de Raboué, relevant du patriarcat grec-catholique.La conférence est placée sous le double patronage du patriarche grec-melkite Grégoire III et du Vatican, représenté par le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques.La...

commentaires (3)

SIONISME ! SALAFISME ! IKHWANISME ! QAËDISME ! TAKFIRISME ! FAKIHISME ! SULTANISME ! LES SEPT PLAIES D'EGYPTE...

CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

13 h 20, le 08 novembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • SIONISME ! SALAFISME ! IKHWANISME ! QAËDISME ! TAKFIRISME ! FAKIHISME ! SULTANISME ! LES SEPT PLAIES D'EGYPTE...

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    13 h 20, le 08 novembre 2014

  • Chapeau pour ce reveil , khayyyyy ....!!!!

    FRIK-A-FRAK

    12 h 17, le 08 novembre 2014

  • Y en a assez de la vilenie et de l’ignominie "pures" qui s’incrustent de plus en plus partout dans ce "Croissant? fertile!". La catégorie la plus Malsaine est ; par cela même qu'elle est la plus malsaine ; la plus ingrate, la plus envieuse, la plus immorale et la plus lâche. Ce qu'il y a de plus dégoûtant, de plus dégueulasse en ce Croissant…. "fertile, c’est cette minorité Malsaine "takfiriste". C’est ce qu’on appelle ici, prosaïquement, le Fakkîhdio-djihadisme.... bääSSdiotiste.

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 10, le 08 novembre 2014

Retour en haut