Rechercher
Rechercher

À La Une - liban

Un commandant du Hezbollah a été tué en Irak

Les obsèques du chef militaire du Hezbollah, Ibrahim al-Hajj, le 30 juillet 2014, à Machghara, dans la Békaa. Ibrahim al-Hajj a été tué en mission en Irak, près de Mossoul selon l'agence de presse Reuters. Shawky Haj/Reuters

Un chef militaire du Hezbollah, Ibrahim al-Hajj, a été tué en mission en Irak, près de Mossoul, rapporte Reuters citant des sources informées. Il semblerait donc que des combattants du parti chiite, qui se battent déjà en Syrie aux côtés des forces gouvernementales du président Bachar el-Assad, soient aussi engagés contre les milices sunnites sur le front irakien.

Ibrahim al-Hajj, présenté comme un spécialiste de la formation, a été tué au combat près de Mossoul, une ville du nord de l'Irak tombée le mois dernier aux mains des jihadistes de l'Etat islamique (EI).

Il a été enterré mercredi dans le village libanais de Kilya, dans la plaine de la Békaa, ajoute-t-on de même source. Le site South Lebanon indique toutefois que Ibrahim al-Hajj dit "al-Hajj Sleiman" a été enterré à Machghara.

"Avec fierté, la résistance islamique du Hezbollah et la ville de Machghara annoncent le départ d'un nouveau chevalier, le martyr et le commandant Ibrahim al-Hajj", peut-on lire dans une nécrologie publiée sur le site South Lebanon. Le lieu du décès n'est pas précisé.

 

Lire aussi
La Corée du Nord dément livrer des armes au Hezbollah et à Hamas

Le neveu de Nasrallah aurait été tué dans les combats contre l'ASL

Les messages de Nasrallah, l'éclairage de Scarlett Haddad


Un chef militaire du Hezbollah, Ibrahim al-Hajj, a été tué en mission en Irak, près de Mossoul, rapporte Reuters citant des sources informées. Il semblerait donc que des combattants du parti chiite, qui se battent déjà en Syrie aux côtés des forces gouvernementales du président Bachar el-Assad, soient aussi engagés contre les milices sunnites sur le front irakien.
Ibrahim al-Hajj,...

commentaires (6)

Paix à son âme de combattant du juste contre la malfaisance du sionisme allié aux takfiristes !

FRIK-A-FRAK

18 h 15, le 01 août 2014

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Paix à son âme de combattant du juste contre la malfaisance du sionisme allié aux takfiristes !

    FRIK-A-FRAK

    18 h 15, le 01 août 2014

  • Un seul !? Et le Reste ?!

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 35, le 01 août 2014

  • « Toute nation a le gouvernement qu’elle mérite. » de Joseph de Maistre Le Hezbollah est le cancer du Liban L'Iran qui veut à tout prix sa bombe atomique, se prétendant un grand pays fort, une armée puissante, une marine capable de couler les batiments US, se vantant de vouloir supprimer Israël, forme une milice d'un pays de 4 millions d'habitant pour aller combattre à sa place !! Mais jusqu'à ce jour, le Hezbollah comme le Hamas n'ont jamais envahi Israël et se cachent derrièe les malheureux civils qui paient très cher cette lacheté

    FAKHOURI

    22 h 12, le 31 juillet 2014

  • Il est malheureux de constater qu'aujourd'hui le Liban est gouverne, je dis bien gouverne par le Hezbollah. Tout le reste, le gouvernement Salam et le Parlement ne sont que des figurants sinon des marionettes. F O U T U!!!

    IMB a SPO

    20 h 31, le 31 juillet 2014

  • AINSI ON INVITE CHEZ SOI ET SES CONCITOYENS, MALGRÉ EUX, LES TERRORISTES !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 06, le 31 juillet 2014

  • Les mercenaires sont donc en train de se battre et mourir en Irak aussi. Dévoués corps et âmes aux mollahs, il fallait s'y attendre. Ce que ces fanatiques ne comprennent pas, c'est que plus ils combattent des barbares qui n'ont rien à voir avec le Liban, plus ils créent de nouveaux ennemis barbares au Liban. Avec cette vacation présidentielle que la milice illégale entretient fermement, les mercenaires se donnent encore plus de latitude pour enfoncer le Liban dans l'engrenage iranien et agir en toute irresponsabilité, et surtout en toute impunité.

    Robert Malek

    17 h 51, le 31 juillet 2014

Retour en haut