Rechercher
Rechercher

Mois de la francophonie - Archives

« Un siècle d’illustrations à l’épreuve du rire » à l’Institut français

Mettre une sélection de photos et illustrations anciennes à l'épreuve du rire contemporain ! La collection Fouad Debbas s'est prêtée au jeu, dans le cadre du Mois de la francophonie et de sa thématique « On ne badine pas avec l'humour ».

« Dispute », une carte postale caricaturant la vie en Syrie et en Palestine au début du siècle dernier.

Des cartes postales du temps du mandat agrémentées de citations lyriques énamourées qu'envoyaient les officiers en poste à Beyrouth à leurs fiancées au pays; des photos de dresseurs d'ours se pavanant avec leurs bêtes sur les routes de Syrie et du Liban en 1902; une autre d'un chameau se baladant dans les rues de Beyrouth en 1940; des dessins humoristiques caricaturant les différents types d'habitants de la Grande Syrie; des cartes photographiques immortalisant des scènes de théâtre de fin d'année jouées par les élèves des jésuites en 1920, ou encore des pages de journaux satiriques français des années 1860 et 1861 narrant l'expédition en Syrie et les ambitions politiques au pays du Levant... Autant de documents graphiques – accrochés sur les cimaises de la galerie de l'Institut français du Liban jusqu'au 22 mars – portant le témoignage d'une autre époque, d'une autre mentalité (sauf au niveau des dissensions confessionnelles et politiciennes qui perdurent un siècle et demi plus tard!) et d'une autre façon d'envisager... l'humour.


Car une bonne majorité de ces images, qui ne manqueront pas de vous faire sourire, n'avaient pas à l'origine pour vocation première la drôlerie. Rendues kitsh par le temps, elles sont devenues source d'amusement. Alors que, paradoxalement, les illustrations humoristiques de l'époque semblent s'être affadies, édulcorées, à l'instar de leur support qui a jauni! Un décalage comique qui explique l'intitulé de cette exposition: «Un siècle d'illustrations à l'épreuve du rire».

 

 

 

Une page consacrée à l'expédition en Syrie dans « Le Journal amusant » de 1860.

 

Titiller l'esprit
«L'objectif de cet accrochage est de titiller l'esprit des visiteurs, les amener à réfléchir sur l'évolution de l'image satirique, sur le regard que nous portons aujourd'hui sur ces formes de divertissement des siècles passés et sur celui que véhicule l'humoriste sur la société de son temps», indique Yasmine Chemali, à l'initiative de cette exposition qui peut faire découvrir des choses inédites. À commencer par cette presse satirique française traitant des événements de 1860 au Liban qui, si elle nous amuse aujourd'hui, faisait rire à nos dépens, à l'époque de sa parution, les lecteurs de l'Hexagone par ses commentaires et dessins d'esprit pour le moins très colonial !

 

Le dresseur d'ours, interdit de se produire à Beyrouth à partir de 1870, se baladait de villes en villages sur les routes de Syrie et du Liban aux XIXe et XXe siècles.

 


«La collection Fouad Debbas n'est pas une collection drôle en soi. C'est, au contraire, un très sérieux ensemble de photos et d'illustrations d'archives visant à conserver la mémoire du pays et plus largement du Moyen-Orient », assure Yasmine Chemali qui en est responsable. La jeune femme qui s'occupe de la conservation de ces «archives recelant 40000 photographies, cartes postales, documents graphiques (illustrations, gravures, ouvrages anciens...) couvrant une période allant de 1860 à 1960 et offrant des témoignages uniques sur le Liban et sa région, de la Turquie à l'Égypte, en passant par la Syrie et la Palestine» veut faire vivre cette importante collection. Et faire profiter un large public de trésors d'informations qu'elle recèle. «D'où la mise en place de cette exposition, qui fait suite à une première participation de la collection Fouad Debbas à la Foire de la photo de Beyrouth ainsi qu'au Salon du livre francophone en novembre dernier. Et qui sera suivie d'association avec d'autres événements culturels», affirme la responsable.
Quoi de plus éloquent, en effet, que le document visuel pour raconter une époque, l'histoire d'un pays, sa géographie, sa société, ses mœurs et ses coutumes... Même sur le mode de la facétie et de l'humour.

*Beyrouth, rue de Damas.

 

Drôle de chameau dans les rues de Beyrouth en 1940 !

 

Pour mémoire
Jos Houben, « spécimen belge masculin de 1,87 m », décortique « L'art du rire »

En 2014, la francophonie ne « badine pas avec l'humour »


Des cartes postales du temps du mandat agrémentées de citations lyriques énamourées qu'envoyaient les officiers en poste à Beyrouth à leurs fiancées au pays; des photos de dresseurs d'ours se pavanant avec leurs bêtes sur les routes de Syrie et du Liban en 1902; une autre d'un chameau se baladant dans les rues de Beyrouth en 1940; des dessins humoristiques caricaturant les différents...

commentaires (0)

Commentaires (0)