X

Liban

Un Libanais réorchestre le sexe grâce à la technologie

Innovation

 « Glance », une application développée par Sherif Maktabi pour voir l'amour sous un autre angle.

Rita SASSINE | OLJ
29/01/2014

Expérimenter le sexe différemment? Voir, en pleine action, ses ébats amoureux avec les yeux de son/sa partenaire? Voici, entre autres, les nouvelles possibilités offertes par "Glance", une application qui met la réalité augmentée des Google Glass au service de l'acte sexuel. Une idée conçue et développée par le Libanais Sherif Maktabi.

Le concept est né lors d'un hackathon (rassemblement de développeurs) organisé en novembre dernier à Londres où Sherif Maktabi vit et étudie le design des produits. "Lors d'un hackathon, les participants conçoivent généralement de nouvelles idées et forment des groupes pour les travailler. Je trouvais toutes les idées ennuyeuses, je voulais faire quelque chose de plus amusant", raconte le développeur à lorientlejour.com

Saisissant l'opportunité de découvrir, lors de cet événement, les fameuses lunettes interactives toujours pas commercialisées de Google, Sherif Maktabi décide alors d'explorer l'idée de les porter lors des ébats sexuels. Il baptise le concept "Sex with Glass". "Depuis, le projet s'est développé pour devenir "Glance", une application qui vous permet de voir l'amour sous deux perspectives, au même endroit, au même moment", explique le jeune Libanais.

 


Sherif Maktabi. Photo tirée de son compte Twitter.

 

Comment fonctionne "Glance"?
L'application, déclenchée et arrêtée par commande vocale, permet de se filmer durant l'acte sous plusieurs angles, mais aussi de découvrir le point de vue de son partenaire.

"Glance se veut une application simple et utile", explique Sherif Maktabi. Il suffit que les deux partenaires portent les lunettes Google, synchronisées avec l'application, et filment leurs ébats en temps réel. "Chacun d'eux peut alors voir ce que l'autre voit et découvrir deux perspectives d'un même acte. Le but est de changer la manière dont les gens expérimentent cet acte intime", poursuit-il. Ce qui pourrait également tenir lieu d'avertissement, car changer de point de vue pourrait s'avérer quelque peu perturbant. Un smartphone connecté peut aussi filmer pour un maximum d'angles.

Outre la possibilité de filmer ses ébats, "Glance" aide à les pimenter. Egalement par commande vocale, l'application peut proposer de nouvelles positions, baisser l'intensité de la lumière ou même choisir la chanson adéquate pour une ambiance plus romantique.

 

Et la vie privée?
Alors que les médias regorgent d'histoires de "revenge porn", ces photos ou vidéos très intimes postées par vengeance sur internet par un ex, Sherif Maktabi assure qu'avec "Glance", le risque de dérapage n'existe pas. "Les vidéos ne sont stockées nulle part. Si vous ne cliquez pas délibérément sur l'option "enregistrer", elles disparaitront à jamais, explique-t-il. Et même si volontairement sauvegardés, les films ne peuvent être visionnés que durant cinq heures. Passé ce délai, ils seront automatiquement supprimés."

Le développeur libanais reconnaît toutefois qu'avec "la technologie il y a toujours un risque". "C'est la nature de l'industrie. Mais je peux assurer que Glance est l'une des applications les plus sûres : elle n'est pas connectée à Internet, sa mémoire s'efface à chaque fois que l'utilisateur la quitte et n'enregistre que si on lui demande de le faire", insiste-t-il. Et de poursuivre : "Finalement, il revient aux utilisateurs de décider comment utiliser l'application. Nous leur avons simplement montré ce qui est désormais possible."

 

"Glance", qui ne devrait pas manquer de faire le buzz, sera bientôt disponible en version mobile pour iPhone. Elle sera gratuite. 

 
 

Lire aussi
Liban : Bientôt une application pour aider les ambulanciers à localiser les victimes 

Au Liban, une app pour rassurer ses proches après un attentat...

Tony Fadell, le Libano-américain qui valait plus de 3 milliards de dollars

 

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!