Rechercher
Rechercher

Liban

Les Palestiniens du Liban soutiennent leurs compatriotes de Yarmouk

À Tyr, les réfugiés palestiniens ont organisé un sit-in pour soutenir leurs compatriotes habitant Yarmouk. Photo ANI

Hier, à Tyr, les réfugiés palestiniens ont organisé un sit-in pour manifester leur soutien à leurs compatriotes de Yarmouk ; le camp de Damas est encerclé par l'armée syrienne et les vivres ne parviennent plus aux réfugiés, qui commencent à mourir de faim.
C'est dans le camp de Bourj el-Chemali, à Tyr, que le sit-in s'est tenu et a rassemblé des membres de toutes les factions palestiniennes présentes au Liban, notamment le Fateh, al-Saïka et le FDLP-CG.
Le rassemblement a commencé par une minute de silence suivie des hymnes nationaux du Liban et de la Palestine.
Prenant la parole, les personnes présentes ont appelé la communauté internationale à intervenir rapidement pour sauver les réfugiés palestiniens de Yarmouk. « Il faut que l'Unrwa assume ses responsabilités sans délais. Plus de cinquante personnes sont mortes de froid et de faim et personne n'est intervenu pour les sauver », a souligné un responsable du Fateh.

Le bilan de l'UNHCR
Par ailleurs, à Beyrouth, l'UNHCR a publié son bilan hebdomadaire relatif au nombre des réfugiés syriens et des aides qui leur ont été accordées au cours de la semaine écoulée.
Le texte souligne que « le Liban compte 868 224 réfugiés syriens dont 48 985 sont en cours d'enregistrement. C'est le Liban-Nord qui accueille le plus grand nombre de réfugiés, suivi de Beyrouth et du Mont-Liban. La Békaa vient en quatrième place et le Liban-Sud en dernier avec 104 881 réfugiés syriens enregistrés dans la zone méridionale du pays ».
Le rapport de l'UNHCR a mis l'accent sur la protection assurée aux réfugiés, notamment aux enfants et aux femmes. Dans ce cadre, l'institution onusienne conjointement avec les ONG travaillant sur le terrain ont assuré de l'aide à 85 victimes d'abus sexuels, parmi eux un enfant de quatre ans qui avait été violé. Le présumé violeur a été arrêté et le petit garçon a été transporté à l'hôpital où il a reçu les soins nécessaires. Il a ensuite été enregistré avec sa famille auprès de l'UNHCR qui leur assurera un soutien psychologique.
Le texte souligne que « les violences sexuelles envers les enfants au Liban et en Syrie demeurent un sujet de préoccupation. Les associations qui travaillent avec l'UNHCR œuvrent pour réduire ce genre d'abus ».
Une initiative conjointe de l'UNHCR et de l'ONG Internos a en outre vu le jour au Mont-Liban. Il s'agit de la « caravane intelligente » qui roule d'un village à l'autre pour proposer des loisirs et assurer un soutien psychologique aux enfants déplacés. La semaine dernière, 280 enfants ont pu profiter de cette initiative.
« Lors de la semaine écoulée, sept projets relatifs à l'infrastructure, notamment à la distribution d'eau et à la mise en place de générateurs de courant électrique dans les campements de réfugiés, ont pu être achevés », peut-on lire également dans le rapport.
Concernant les aides alimentaires, l'UNHCR a pris l'initiative de distribuer de plus en plus de coupons permettant ainsi aux réfugiés d'effectuer leurs propres achats. Le coupon par personne et par mois s'élève à 30 dollars. Jusqu'à présent, ce projet touche 508 086 réfugiés enregistrés.


Hier, à Tyr, les réfugiés palestiniens ont organisé un sit-in pour manifester leur soutien à leurs compatriotes de Yarmouk ; le camp de Damas est encerclé par l'armée syrienne et les vivres ne parviennent plus aux réfugiés, qui commencent à mourir de faim.C'est dans le camp de Bourj el-Chemali, à Tyr, que le sit-in s'est tenu et a rassemblé des membres de toutes les factions...

commentaires (2)

Si les lecteurs désirent avoir une idée des scènes littéralement nazies, provoquées par le régime nazi de Damas au camp de Yarmouk qu'il assiège depuis des mois et des mois, qu'ils veuillent voir la vidéo suivante, publiée avant-hier 11/01 : www.youtube.com/embed/hu3-aHgp7Yo

Halim Abou Chacra

06 h 35, le 13 janvier 2014

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Si les lecteurs désirent avoir une idée des scènes littéralement nazies, provoquées par le régime nazi de Damas au camp de Yarmouk qu'il assiège depuis des mois et des mois, qu'ils veuillent voir la vidéo suivante, publiée avant-hier 11/01 : www.youtube.com/embed/hu3-aHgp7Yo

    Halim Abou Chacra

    06 h 35, le 13 janvier 2014

  • Le Fateh, bravo, ça va. Mais, al-Saïka et le FDLP-CG ? Ou bien, c'est parce que ce hézébbb le veut bien.... à Tyr !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    06 h 32, le 13 janvier 2014

Retour en haut