X

Culture

L’AFEJ au Salon du livre : le mot à dire et à écrire

Suite au succès de l’an dernier, l’Association francophone de journalisme (AFEJ) reprend son rôle d’agence de presse officielle du Salon du livre à la demande de l’Institut français.
02/11/2013
En plus du journal quotidien du Salon et des multiples articles qu’elle publiera dans les médias francophones et arabophones, l’AFEJ lancera son nouveau site Internet qui se veut un «miroir de la société».
Cette petite équipe enthousiaste et dynamique de journalistes est issue de 14 promotions d’anciens étudiants du DES/master francophone de journalisme de l’Université libanaise. Une association qui fonce, malgré la morosité du pays, et lutte pour promouvoir la liberté d’expression et la performance journalistique d’excellence. Et le Salon du livre, dont la thématique principale sera «Les mots des autres», fournit une occasion de choix pour une mise en pratique certifiée de ses convictions. «Cette année, nos activités au Salon du livre gagnent de l’ampleur. Notre stand aussi, affirme Elsa Yazbek-Charabati, présidente de l’AFEJ. Un stand qui est “la plaque tournante” du Salon, dans la mesure où nous relayons et publions l’information relative aux événements, activités et rencontres quotidiennes de ce grand rendez-vous culturel. Mais également un stand dynamique qui accueillera des journalistes et des auteurs consacrés. Au menu de ces activités: une discussion à bâtons rompus avec Patrick
Poivre d’Arvor autour du métier du journalisme et de ses défis, aujourd’hui samedi 2 novembre à 19h. Le 9 novembre à 16h, l’AFEJ participera au débat “Les défis journalistiques dans les zones en conflit (cas du Moyen-Orient)», organisé par l’Agence universitaire francophone (AUF), suivi d’une rencontre, à son stand, entre les étudiants de journalisme et Luis Lema, correspondant du journal suisse Le Temps. Et pour couronner le tout, l’incontournable rallye-paper, “C’est toi le reporter !”, fera la joie des grands et des petits le dimanche 10 novembre, à 16h, dans les couloirs du Salon.»

Un site dynamique, « miroir de la société »
À l’heure où tout semble figé, cette association a décidé de donner un nouveau visage à son site Internet. «Nous voulons que ce site devienne le point de rencontre des jeunes étudiants en journalisme, affirme Yazbek-Charabati, une référence à leur carrière, une plateforme de discussions constructives où ils navigueront entre le billet d’humeur du mois, les entrevues, le dossier spécial édité par nous et, surtout, les conseils fondamentaux que nous leur donnerons régulièrement.» Le site accueillera les articles des jeunes journalistes, mais aussi les opinions des professionnels. Bref, un site actif et interactif à l’image du comité exécutif de l’association. «Un site où journalisme rime avec professionnalisme, humanisme et dynamisme», souligne la
présidente.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants