Rechercher
Rechercher

Liban

Selon des témoins indirects, les métropolites Yazigi et Ibrahim sont vivants

Le patriarche orthodoxe russe Kirill estime que les métropolites d’Alep enlevés en avril dernier sont vivants, rapportent des sources ecclésiastiques orthodoxes à Beyrouth, citant l’agence EFE à Moscou.
« Il y a des témoins indirects qui affirment qu’ils sont vivants, et nous espérons qu’il en soit ainsi. Et jusqu’à l’obtention de leur libération, nous continuerons d’y travailler, tranquillement », a déclaré le patriarche de Moscou lors d’une rencontre avec des responsables chrétiens de Syrie en mission.
Le patriarche est en effet intervenu auprès des présidents Vladimir Poutine et Barack Obama, mais aussi auprès du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et du pape François, pour qu’ils usent de leur influence en vue de cette libération.
L’évêque syriaque-orthodoxe Youhanna Ibrahim et l’évêque grec-orthodoxe Boulos Yaziji ont été enlevés le 22 avril dernier dans la région de Kafr Dael, près d’Alep, dans le nord de la Syrie, alors qu’ils menaient une médiation en vue de la libération de prêtres eux-mêmes enlevés. Leur chauffeur a été assassiné.
Le métropolite Boulos Yaziji est un frère du patriarche grec-orthodoxe d’Antioche Youhanna X, présent place Saint-Pierre lors de la messe des catéchistes le dimanche 29 septembre : le pape avait fait alors un appel à la paix en Syrie.
Le patriarche orthodoxe russe Kirill estime que les métropolites d’Alep enlevés en avril dernier sont vivants, rapportent des sources ecclésiastiques orthodoxes à Beyrouth, citant l’agence EFE à Moscou.« Il y a des témoins indirects qui affirment qu’ils sont vivants, et nous espérons qu’il en soit ainsi. Et jusqu’à l’obtention de leur libération, nous continuerons d’y...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut