X

Campus

Un groupe de jeunes créent eTobb, un portail médical pour le grand public

Paul Saber, Sarah Hélou, Nader Dagher et Jad Joubran, de jeunes Libanais de 18 à 24 ans, ont créé, et lancé au mois de février, un portail Internet sur la santé : eTobb. Pour en savoir plus sur leur site Web, Campus les a rencontrés.
13/07/2013
Question – Qu’est-ce que le e-Tobb ?
Paul – C’est un site gratuit, en anglais, pour tout public. Il permet d’entrer en contact avec des médecins pour leur poser des questions et recevoir des réponses fiables de leur part.
Nous avons constaté que pour chaque problème de santé, les gens sont obligés de consulter un médecin alors que parfois, ce qu’ils veulent, c’est juste trouver des réponses aux questions qu’ils se posent. e-Tobb a été créé pour pallier ce besoin.
À ce jour, 15 000 personnes se sont déjà inscrites au portail et plus de 500 médecins sont accrédités pour répondre aux interrogations des internautes et les conseiller en matière de santé.

Vous venez de différentes universités, comment vous êtes-vous rencontrés ?
Paul – Dans les bureaux de l’accélérateur de start-up Seeqnce.
Nader est diplômé en graphic design de la Middle East University à Beyrouth (MEU). Sarah et moi, nous sommes diplômés de l’AUB en affaires et gestion, et Jad est étudiant en 2e année d’ingénierie informatique à la NDU.

Comment est née l’idée de eTobb ?
Sarah – Tout a commencé d’une manière assez banale. J’avais mal au dos et je me posais des questions... J’en ai parlé à Paul que je connaissais depuis les bancs du lycée à Djeddah où je vivais à l’époque. C’est lui qui a eu l’idée d’un portail médical, similaire à celui qui existe déjà aux États-Unis adapté au Liban et aux pays avoisinants. À Seeqnce, nous avons rencontré Jad et Nader qui ont été emballés par l’idée.

Doit-on s’inscrire sur le site pour entrer en contact avec les médecins ?
Sarah – Dans la première étape, il n est pas nécessaire de vous inscrire car dès que vous accédez au site, on vous demande de poser votre question. Si une question similaire à la vôtre figure déjà sur le site, des réponses se déroulent sur l’écran. Si vous voulez approfondir les détails, alors il faut vous inscrire. Un médecin vous répondra dans un délai de vingt-quatre heures.
La personne inscrite reste anonyme. Seuls le nom qu’elle donne, l’âge et le sexe apparaissent.

Quel accord avec les médecins collaborateurs ?
Paul – Pour qu’un médecin puisse avoir accès au portail, il doit signer une charte d’entente. Il doit être enregistré à l’ordre des médecins. Les médecins n’ont pas le droit de prescrire des médicaments sur le site. Et bien que leurs profils soient affichés pour indiquer leurs spécialisations, ils ne peuvent pas se faire de la publicité sur le portail. Ils collaborent d’une manière bénévole, sans aucune contrepartie.
Ces professionnels de la santé donnent leurs avis et partagent leurs connaissances. Les autres médecins qui lisent les réponses peuvent être d’accord ou pas avec l’avis donné, et participer à la conversation sur le forum de discussion.

Quelles sont les questions qui reviennent le plus souvent ? Y a-t-il des lignes rouges ?
Sarah – Essentiellement des questions qui concernent la sexualité, puisque le sujet reste tabou. Plusieurs femmes ont demandé des conseils pour se faire reconstruire l’hymen avant leur mariage. Ce sont des opérations interdites par la loi ; elles font donc partie des limites que nous avons établies et que les médecins ne peuvent dépasser.
Il arrive parfois que des patients s’interrogent sur des maladies graves, tels qu’un cancer, pour avoir un autre regard que celui de leurs médecins traitants.

Comment financez-vous le site ?
Paul – Nous avons déjà un sponsor, une société d’assurances, et nous comptons en trouver d’autres.

Des projets d’avenir ?
Paul – Nous comptons développer le portail en langue arabe pour avoir une plus large audience, surtout dans les pays arabes. Plus tard, nous prévoyons de l’offrir en français pour les pays du Maghreb.

Propos recueillis par
Karine HAYEK GERMANI

Site à visiter : www.etobb.com

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants