Rechercher
Rechercher

Liban

Détermination sans précédent de l’armée face à des incidents « au-delà de toutes les prévisions »

Dans un communiqué publié en milieu d’après-midi, alors que les affrontements dans le quartier de Abra (à l’est de Saïda) battaient leur plein, le commandement de l’armée a affirmé que « ce qui s’est passé aujourd’hui (hier) à Saïda a dépassé toutes les prévisions ». « L’armée a été attaquée de sang-froid et dans l’intention de mettre le feu aux poudres à Saïda, comme cela s’était passé en 1975, afin d’entraîner à nouveau le pays dans le cycle de violences. »
Déclarant en outre son « refus du double langage », le commandement de l’armée a quasiment sommé « les autorités politiques et religieuses de Saïda ainsi que ses députés et ses dignitaires de déclarer publiquement et en toute franchise leur position par rapport à l’armée : soit ils se positionnent aux côtés de l’armée pour la protection de la ville, soit ils appuient les promoteurs de la discorde et les tueurs des militaires ». « Le commandement de l’armée ne se taira pas sur ce qu’il a subi politiquement et militairement et poursuivra sa mission visant à étouffer la discorde à Saïda et ailleurs (sachant que) l’armée avait jusque-là rejeté les appels politiques répétés à réprimer le groupe relevant de cheikh Ahmad el-Assir », a conclu le communiqué.

L’armée honore ses martyrs
Un autre communiqué publié en soirée devait dresser la liste de six des dix militaires tués à Saïda hier, avec un bref descriptif de leur vie :
- le lieutenant Samer Jreiss Tanios, né le 19-6-1985, originaire de Rmeich (Bint-Jbeil), célibataire, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée, a suivi plusieurs formations à l’étranger ;
- le sous-lieutenant Georges Lyan Bou Saab, né le 23-2-1970, originaire de Ras-Baalbeck (Baalbeck), marié et père de 4 enfants, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée, a suivi plusieurs formations à l’étranger ;
- le sergent Ali Adnane Masri, né le 1-12-1987, originaire d’al-Khodr (Baalbeck), célibataire, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée ;
- le soldat Rami Ali al-Khabbaz, né le 24-8-1981, originaire de Kalamoun (Tripoli), marié et père d’un enfant, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée ;
- le soldat Bilal Ali Saleh, né le 6-4-1985, originaire de Brital (Baalbeck), marié et père de deux enfants, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée ;
- le soldat Élie Nicolas Rahmé, né le 20-1-1991, originaire de Tyr, célibataire, récompensé de plusieurs insignes et félicité plusieurs fois par le commandant en chef de l’armée.
Dans un communiqué publié en milieu d’après-midi, alors que les affrontements dans le quartier de Abra (à l’est de Saïda) battaient leur plein, le commandement de l’armée a affirmé que « ce qui s’est passé aujourd’hui (hier) à Saïda a dépassé toutes les prévisions ». « L’armée a été attaquée de sang-froid et dans l’intention de mettre le feu aux poudres à...
commentaires (4)

ESPÉRONS QUE CETTE DÉTERMINATION N'AIT POINT DE BARRIÈRES...

SAKR LOUBNAN

18 h 24, le 25 juin 2013

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • ESPÉRONS QUE CETTE DÉTERMINATION N'AIT POINT DE BARRIÈRES...

    SAKR LOUBNAN

    18 h 24, le 25 juin 2013

  • Pauvres jeunes morts pour que le pouvoir de certains religieux s affirme...pauvre pays qui tue ses jeunes au lieu de fermer la gueule aux marchands du temple qui font de la religion une puissance humaine à des fins personnels....combien de martyrs de l armée avant de se débarrasser de ses hommes religieux qui n ont de religieux que la tenue et/ou la barbe... Pourquoi trois chrétiens ??? la question se pose ?? y a t il des informateurs au sein de l armée qui distille des informations sur la composition des unités stationnées...

    CBG

    11 h 23, le 24 juin 2013

  • Notre armee est l'honneur et la fierte de notre pays...

    Michele Aoun

    09 h 11, le 24 juin 2013

  • Nous voulons bien honorer l'armée, à condition qu'elle fasse des choses honorables....

    Saleh Issal

    02 h 47, le 24 juin 2013

Retour en haut