Rechercher
Rechercher

Liban

Routes coupées dans différentes régions du pays, échanges de tirs avec l’armée à Tripoli

Il est difficile d’énumérer le nombre de routes qui ont été coupées hier dans différentes régions en corrélation avec les affrontements de Saïda – sans compter quelques accrochages qui se sont déroulés ça et là, notamment à Tripoli, où des échanges de coups de feu intermittents ont eu lieu entre des miliciens et l’armée. Des miliciens sont également apparus dans la Békaa, à Masnaa. Comme d’habitude, au fur et à mesure que des routes étaient coupées au moyen de pneus enflammés, l’armée se déployait pour s’assurer de leur réouverture. Plusieurs routes ont ainsi été coupées, à Tripoli, dans le Akkar, dans la Békaa ou encore brièvement à Beyrouth en solidarité avec Ahmad el-Assir, mais aussi à Ras-Baalbeck, où les habitants ont exprimé leur colère après la mort d’un officier de l’armée tombé à Saïda, ou encore à Nahr el-Mott, où des « partisans de l’armée » ont bloqué quelques moments l’autoroute pour exprimer leur solidarité avec la troupe...
Il est difficile d’énumérer le nombre de routes qui ont été coupées hier dans différentes régions en corrélation avec les affrontements de Saïda – sans compter quelques accrochages qui se sont déroulés ça et là, notamment à Tripoli, où des échanges de coups de feu intermittents ont eu lieu entre des miliciens et l’armée. Des miliciens sont également apparus dans la Békaa,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut