Rechercher
Rechercher

Liban

Fouad Abou Nader répond à Geagea

Le chef du Front de la liberté, Fouad Abou Nader, a dénoncé lors d’une conférence de presse les propos du chef des Forces libanaises Samir Geagea, « qui a accusé les combattants de la bataille de Zahlé d’être des agents et des traîtres ». « Samir Geagea a franchi toutes les limites, a affirmé Abou Nader. La messe de Zahlé a réuni de nombreux résistants qui ont affronté l’armée syrienne en ce 2 avril 1981 », a-t-il rappelé au chef des FL. M. Abou Nader a estimé, par ailleurs, que « la division entre le 8 et le 14 Mars constitue pour les chrétiens la plus grande des menaces, et que ces derniers n’auraient pas pu se réunir sans le patriarche Béchara Raï ». « Les partis chrétiens ont basculé dans les conflits personnels et familiaux », a-t-il indiqué, appelant à adopter une loi électorale basée sur la circonscription unique pour choisir un Parlement de 120 députés, dont 12 qui devraient être élus par les émigrés libanais. Et
M. Abou Nader de proposer en conclusion un gouvernement de pôles politiques qui assurerait une couverture politique à l’armée dans sa tâche « solitaire » de restaurer la sécurité et qui œuvrerait à résoudre les crises financières qui affaiblissent les potentialités du pays.

Le chef du Front de la liberté, Fouad Abou Nader, a dénoncé lors d’une conférence de presse les propos du chef des Forces libanaises Samir Geagea, « qui a accusé les combattants de la bataille de Zahlé d’être des agents et des traîtres ». « Samir Geagea a franchi toutes les limites, a affirmé Abou Nader. La messe de Zahlé a réuni de nombreux résistants qui ont affronté...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut