Dernières Infos

Le Libanais arrêté en Arabie saoudite serait le cerveau de la cellule d’espionnage au profit de l'Iran

olj.com
04/04/2013

Le Libanais arrêté en Arabie saoudite et soupçonné d’espionnage pour le compte de l’Iran est le "cerveau de la cellule" démantelée en mars dans le royaume, rapporte jeudi le quotidien à capitaux saoudiens Asharq al-Awsat.

 

"Le chiite libanais est la personne la plus dangereuse de la cellule" démantelée de 18 membres , ont affirmé des sources au journal panarabe. Il serait aussi détenteur d’un passeport européen.

 

Le ministère saoudien de l'Intérieur a accusé fin mars 18 membres, dont un Libanais et un Iranien, d'un réseau d'espionnage démantelé dans le royaume d'avoir des liens "directs" avec les services de renseignement iraniens.

 

Selon les sources précitées, le Libanais, dont l’identité n’a pas été révélée, était chargé des transactions financières de la cellule. "Il payait les clients qui lui fournissaient les informations demandées", ont ajouté ces sources.

 

Concernant le suspect iranien, ces mêmes sources ont indiqué qu’il était étudiant à l’Université islamique de Médine, en Arabie saoudite. Il serait également une figure médiatique d'une chaîne privée satellitaire religieuse.

 

L’Arabie saoudite et les autres monarchies arabes du Golfe soupçonnent l’Iran d’alimenter la tension parmi leurs communautés chiites, notamment à Bahreïn. Téhéran avait nié en bloc ces accusations.

 

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

«Ya aayb el-choum»

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants