X

À La Une

Depuis l'espace, il raconte sa vie sur Twitter

Le clic
13/02/2013

Comment un astronaute, embarqué depuis plusieurs mois dans une station spatiale qui gravite en orbite à 400 km de la planète, a-t-il réussi à devenir une star sensationnelle sur le Web ?
Avec sa jeunesse d’esprit, ses talents multiples et son goût pour les réseaux sociaux, il n’a pas fallu beaucoup d’effort à Chris Hadfield pour séduire le cœur des Terriens.

Depuis la Station spatiale internationale (ISS), où il est en mission de décembre 2012 à mai 2013, le commandant canadien raconte les détails passionnants de sa vie d’astronaute sur ses comptes Twitter, Facebook et YouTube.

 

« Voici de l'eau en impesanteur. Cette image est amusante à regarder, peu importe dans quel sens on la place ». (Photo Chris Hadfield/NASA)


Avec ses quelque 400 000 admirateurs, il partage ses passe-temps préférés sur le Web : enregistrer le son ambiant de l’espace, filmer des objets flottant dans la station, échanger des tweets avec des internautes, dont des célébrités, comme l’acteur William Shatner, le capitaine Kirk de la série télévisée Star Trek...
« Vous twittez depuis l’espace ? » lui a demandé ce dernier. « Orbite standard, capitaine. Et nous détectons des signes de vie à la surface », a répondu le commandant Hadfield, visiblement inspiré du classique télévisé.

Mais l’activité favorite du commandant canadien qui a fait de lui la star qu’il est aujourd’hui reste sans conteste la série de photographies de la Terre vue depuis son hublot : des constellations de lumière de grandes villes la nuit, des terres agricoles recouvertes de neige en forme d’échiquier, des courants tourbillonnants dans le fond d’un océan, l’impact d’une météorite dans le désert africain... De merveilleux tableaux naturels « hors de ce monde » !

 

« Les humains ont besoin de lignes droites, mais pas la nature ». (Photo Chris Hadfield/NASA)


Une rivière en forme de "S" quelque part en Amérique du Sud. (Photo Chris Hadfield/NASA)


« Les frontières sont généralement invisibles depuis l'espace, mais celle séparant l'Egypte d'Israël ne l'est pas. »
(Photo Chris Hadfield/NASA)


« La Terre a un problème d'acné : l'un a éclaté, l'autre pas. » (Photo Chris Hadfield/NASA)


« Shanghai, en Chine. 23 millions d'habitants. » (Photo Chris Hadfield/NASA)


Autre passe-temps favori de l’astronaute multitalentueux : la musique. La veille de Noël, Chris Hadfield devient le premier homme à avoir écrit, chanté et enregistré une chanson depuis l’espace. Dans Jewel in the Night, il évoque la beauté de la Terre, la nuit. Commentant son clip, qui a été visionné plus de 90 000 fois sur YouTube, l’astronaute-chanteur explique que le bourdonnement en bruit de fond est celui des ventilateurs de la station.

 


Lundi dernier, le commandant hausse la barre encore une fois et devient le premier astronaute à avoir participé à un duo en direct entre l’espace et la Terre. La chanson (logiquement) appelée I.S.S. (« Is Someone Singing ») a été coécrite avec Ed Robertson, chanteur du groupe Barenaked Ladies et un « ami de longue date ». Elle a été enregistrée et diffusée alors que Chris Hadfield se trouvait à bord de la station spatiale parcourant le cosmos à 28 200 km/h, tandis que Robertson chantait les pieds sur terre, depuis un studio à Toronto.

 


Un premier album produit de l’espace est actuellement en cours de préparation. L’astronaute compte y inclure une série de chansons qu’il a écrites lui-même pendant son séjour à bord du vaste laboratoire scientifique orbital. Avant d’embarquer pour sa mission de six mois, il avait indiqué au site « Universe Today » qu’il envisageait de chanter le plus possible à bord de la station spatiale.

En mars 2013, le commandant Hadfield prendra la barre de la station pendant les trois derniers mois de son séjour. Il deviendra ainsi le premier Canadien à prendre les commandes de l’ISS et dirigera un équipage composé de deux Américains et de trois Russes.

Une vraie étoile montante...

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les messages internes de Nasrallah et leurs différentes interprétations

Pause verte de Suzanne BAAKLINI

Déchets : de l’urgence de sortir de l’improvisation et d’instaurer un vrai débat

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants