Rechercher
Rechercher

Liban

Trois morts, dont un nourrisson, emportés par les eaux

La famille de Youssef Rakan Fadl, six mois, courant avec son landau après que le nourrisson a été emporté par les eaux.Photo Sharef Karim

Au Liban-Sud et à Iqlim el-Kharroub, comme partout ailleurs, la pluie a noyé les maisons et les champs. Les inondations ont fait un mort dans la zone.
Ainsi, à Jadra et plus spécialement dans la vallée de Wadi el-Zeiné, où normalement les eaux de pluie sont évacuées, la pluie et les écoulements se sont transformés en véritable torrent qui a détruit les tentes des Bédouins de la région. Un nourrisson de six mois, Youssef Rakan Fadl, qui était dans les bras de sa mère, a été emporté par les eaux. La Défense civile de Jiyeh, spécialisée dans le sauvetage en mer, a fouillé la zone jusqu’à l’aube. En vain. Le corps du petit Youssef, qui a été emporté vers la mer, n’a toujours pas été retrouvé. L’eau a également tué 200 têtes d’ovins et sept bovins.
Dans le Metn, un homme a trouvé la mort a cause des intempéries. Joseph Antoine Sfeir, âgé de 69 ans, a été tué quand sa voiture a dérapé à cause d’un glissement de terrain sur la route de Zhaymé, à Mansourieh. En soirée, un troisième mort était signalé dans la Békaa.

Au Liban-Sud et à Iqlim el-Kharroub, comme partout ailleurs, la pluie a noyé les maisons et les champs. Les inondations ont fait un mort dans la zone.
Ainsi, à Jadra et plus spécialement dans la vallée de Wadi el-Zeiné, où normalement les eaux de pluie sont évacuées, la pluie et les écoulements se sont transformés en véritable torrent qui a détruit les tentes des Bédouins de...

commentaires (0)

Commentaires (0)