X

Moyen Orient et Monde

Le sosie et la « nounou » indonésiens d’Obama malheureux

Présidentielle américaine
OLJ
05/11/2012

« J’ai toujours du travail quand je joue Obama, mais évidemment, ce n’est plus ce que c’était » : Ilham Anas, sosie du président américain, constate tristement la fin de l’ « obamania » qui avait enfiévré en 2008 l’Indonésie où le « petit Barry » a passé une partie de son enfance. Avec son large sourire et ses oreilles légèrement décollées, Ilham Anas, 38 ans, pourrait aisément passer pour un frère, ou un cousin, de Barack Obama. Aussi, lorsque celui-ci entre pour la première fois à la Maison-Blanche il y a quatre ans, il accède subitement à la célébrité. Pendant des mois, le jeune homme arpente les studios de télévision et de cinéma en Asie pour des prestations payées rubis sur l’ongle qui lui permettent d’ouvrir sa propre agence de sosies. Mais quatre ans plus tard, la source s’est tarie et ce photographe de formation est obligé de revenir à son ancien métier. « S’il gagne (un second mandat), j’aurai un peu plus de travail, alors évidemment, il a mon vote », s’amuse-t-il.


À Djakarta, un homme l’attendait, rêvait de le rencontrer, de le serrer dans ses bras, 40 ans plus tard. Cet homme, Turdi, ou plutôt cette femme, « Evie », est un transsexuel, ancien cuisinier et « nounou » des Obama. Mais Barack ne viendra jamais le voir. En 2008, « des journalistes du monde entier venaient me voir, d’Amérique, de France, d’Australie, d’Angleterre. Ils me donnaient un peu d’argent. Aujourd’hui, ils ne viennent plus », se lamente le transsexuel de 67 ans qui dut vendre ses charmes après le départ de ses employeurs.
Ilham et Turdi sont les victimes un peu pathétiques de la relative indifférence avec laquelle l’élection présidentielle du 6 novembre est perçue en Indonésie, même s’ils restent majoritairement acquis au candidat démocrate.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué