X

Campus

Lancement de l’année universitaire à la FLSH de l’USJ

C’est dans le petit jardin jouxtant les trois facultés des lettres et des sciences humaines, des sciences de l’éducation (FLSH) et des sciences religieuses, qu’a eu lieu, le lundi 24 septembre, la cérémonie de lancement de l’année universitaire 2012-2013 de la FLSH.
29/09/2012
Une occasion de réunir la grande famille que constitue cette université et de présenter les différents projets et activités au sein de ce campus. En présence du nouveau recteur de l’USJ, le père Salim Daccache, de l’ancien doyen de la FLSH, le professeur Jarjoura Hamdane, des enseignants, des membres du personnel administratif et des étudiants, Mme Christine Babikian Assaf, doyenne de la FLSH, a souhaité la bienvenue aux étudiants et a mis en exergue le rôle de l’USJ qui a « une identité spécifique au sein du paysage universitaire libanais ». « Cette université francophone, attachée au plurilinguisme et à la diversité culturelle, se distingue par la prise en compte de toutes les dimensions de l’éducation, non seulement académiques, mais aussi humaines, à travers la formation de l’homme et d’un citoyen engagé dans la vie sociale et économique de son pays », a-t-elle précisé dans son discours. Prenant à son tour la parole, le père Salim Daccache a remercié les nouveaux étudiants d’avoir choisi l’USJ, les encourageant à prendre part aux multiples activités, sportives, sociales et artistiques, que leur propose l’université, « tout en commençant à construire leur avenir ». Il a profité de l’occasion pour décerner le titre de doyen honoraire au professeur Jarjoura Hamdane qui a passé douze ans de sa vie au service de la FLSH.
Alternant des prestations musicales magnifiquement interprétées par des étudiants de l’USJ et les présentations des différentes activités proposées au sein de l’université : sport, aumônerie, santé familiale et communautaire, ainsi que les activités des anciens de la FLSH, la cérémonie s’est clôturée par un buffet au profit de l’association Ajyalouna qui fait travailler des femmes en difficulté.
Une bonne rentrée qui s’annonce fructueuse et enrichissante.

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué