X

À La Une

Un service public libanais primé par les Nations unies

La bonne nouvelle du lundi Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, L'Orient-Le Jour se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.
Elie WEHBE | olj.com
23/07/2012

Une fois n’est pas coutume, un organe des services publics libanais se fait remarquer positivement.

 

Dans le cadre de la journée des Nations unies pour la fonction publique, l’ONU a en effet décerné, le 23 juin dernier, le premier prix dans la catégorie de l’amélioration des services publics dans la région de l’Asie de l’Ouest à la Coopérative des fonctionnaires de l’État libanais, dirigée par Anwar Daou.

 

"Pour moi, l’administration publique est au service de l’homme, elle devrait donc être plus humaine", affirme M. Daou, qui dirige l’institution depuis plus de dix ans, lors d’un entretien avec Lorientlejour.com. "Ma devise a toujours été de rendre l’administration plus humaine", martèle-t-il.

 

Anwar Daou, le directeur de

la Coopérative des fonctionnaires

de l’État libanais à New York le 23 juin 2012. 

 

M. Daou s’est rendu à New York le 25 juin dernier à la tête d’une délégation de la Coopérative pour la remise des prix qui a eu lieu dans la salle de l'Assemblée générale de l’ONU.

 

"C’est le ministère des réformes administratives qui nous a présenté au nom de l’État libanais pour ce prix prestigieux, qui est reconnu comme une marque d’excellence dans le service public", indique M. Daou.

 

"Nous avons participé à un atelier de travail de trois jours durant lequel j’ai prononcé un discours devant des délégations du monde entier sur l’importance des réformes administratives et comment nous les mettons en œuvre au Liban", poursuit le directeur de la Coop.

 

La coopérative a été sélectionnée après avoir soumis plusieurs documents ainsi que des preuves concernant la mise en œuvre de réformes.

 

"L’une de nos réalisations était de relier électroniquement toutes les branches de la Coopérative des fonctionnaires établies sur le territoire libanais. Grâce à cette technologie, nous sommes désormais capables de fournir aux fonctionnaires n’importe quel document en moins d’une minute. Pas besoin de plusieurs signatures, pas besoin de se déplacer d’un département à l’autre ou encore d’un étage à un autre", précise M. Daou.

Et pour ne pas fatiguer inutilement les ex-fonctionnaires âgés, le directeur de la Coop a décidé de déplacer tous les bureaux qui ont des contacts directs avec les fonctionnaires au premier étage des bâtiments de la Coopérative à travers le Liban.

 

M. Daou et son équipe ont également travaillé à une meilleure répartition des tâches au sein de la Coop ainsi qu’à une accélération et à une simplification des procédures ainsi qu'à l’utilisation du service SMS et d’Internet pour contacter les fonctionnaires.

"Il ne faut jamais oublier que nous sommes au service des citoyens. Les réformes ne peuvent pas fonctionner si nous ne respectons pas ce citoyen et si nous ne le valorisons pas. Il faut changer l’image des institutions publiques du pays et les rendre plus simples, plus transparentes et plus conviviales", estime-t-il.

 

Anwar Daou souligne que la Coop n’est pas la seule institution à mettre en œuvre ce type de réforme ou à travailler de cette façon. "C’est pour cela que nous prions les médias de mettre la lumière sur les réalisations du service public libanais et de ne pas seulement se concentrer sur ses failles", conclut-il.

 

Dans la même rubrique :


A travers le monde, l'artiste libanais s'exporte bien cet été


La première reine de beauté du Kurdistan couronnée par des Libanais

 

Les cerveaux enfin à l’honneur : 15 chercheurs libanais récompensés

 

Liban : lancement du premier master en gestion de la sécurité routière

 

Contre la discrimination sur les plages libanaises, le ministère du Tourisme passe à l’action

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

George Sabat

Oui, nous devons profondement saluer la performance de Monsieur Anwar Daou. Le respect du citoyen. Comment ce fait-il qu'il existe encore des membres de l'Administration qui se rappellent encore de ce citoyen qu'ils sont censes servir? Le jour ou l'exemple de Mr. Daou sera suivi, ce jour verra renaitre le Liban auquel nous aspirons tous. Il est en fait aise d'appliquer la methode suivie par le directeur de la Cooperative des fonctionnaires a tous les services de l'Administration. Il suffirait que l'ordre soit donne du haut de la pyramide et que les ministres et leurs directeurs decident sans reserves de l'executer. Il faudrait aussi, et c'est la le plus difficile, que la Societe Civile soit autorisee et encouragee a s'assurer que le SYSTEME fonctionne correctement. Tant que le peuple n'a pas son mot a dire, il y a peu de chances que la Reforme puisse prendre racine.

Houri Ziad

enfin un homme de bien...il peut etre premier ministre..s'il est sunnite.....president de la republique s'il est Maronite...president du parlement s'il est Chiite...ect...le probleme s'il est Alaouite...alors la c'est foutu pour notre pays...Pauvre de nous....perdu dans ce labyrinthe...de M...

SAKR LEBNAN

Pour être BONNES, les nouvelles du Lundi devraient être de caractère à apaiser l'angoisse et les appréhensions des citoyens. Tout le reste n'est que du bla...bla...bla..., car n'allégeant en aucune manière leurs craintes.

Fady Challita

Dommage qu'on ait pas au sein du gouvernement et au sein du parlement plus de personnes autant concernees par le bien-etre du public que l'est M. Daou par le bien-etre des fonctionnaires. Si tous nos politiciens remplissaient leur taches a l'image de ce monsieur, le pays s'en porterait cent fois mieux. Bravo et mabrouk pour ce premier prix bien merité, on en est tres fiers.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants