X

À La Une

La photo officielle de Hollande : sitôt dévoilée, sitôt détournée

France "Moi président, je ne ferai pas une photo comme les autres... Finalement, il aurait dû!"
OLJ/Agences
05/06/2012

La photo officielle du François Hollande, prise par le photographe Raymond Depardon dans les jardins de l'Elysée, a été présentée lundi, provoquant rapidement de nombreux détournements sur le net.


Avant de rejoindre les 36.000 mairies et autres bâtiments officiels du pays, le cliché du nouveau chef de l'Etat a été dévoilé à la presse comme un précieux tableau de maître par deux huissiers en grande tenue.
"C'est un moment d'histoire", a justifié la directrice de cabinet du président Sylvie Hubac, "un moment collectif important qui marquera l'histoire de la Ve République comme les photos des autres présidents de la République l'ont fait".

Malgré les précautions prise par l'Elysée pour en contrôler la diffusion, la photo a fait l'objet de "fuites" sur Twitter et a été diffusée sur internet plusieurs heures avant sa présentation officielle.


Contrairement à Nicolas Sarkozy, qui avait choisi l'imposante bibliothèque, mais comme Jacques Chirac, François Hollande a préféré les jardins de l'Elysée comme décor à cet exercice imposé. Il y apparaît en plan américain, c'est-à-dire cadré à mi-cuisses, légèrement souriant à l'ombre d'un arbre, sur fond d'herbe verte et de palais présidentiel ensoleillé, recouvert dans le lointain des bannières de la France et de l'Union européenne.


Le président "n'a pas souhaité se faire photographier enfermé dans son palais", a expliqué Sylvie Hubac, et ne souhaitait pas non plus de "photo posée". "Il a le regard tourné vers la France, avec à la fois beaucoup d'attention, beaucoup d'humanité et beaucoup de vigilance", a-t-elle ajouté.

 

 


"Je lui ai montré ma favorite et il m'a dit +je suis d'accord

avec vous+", a confié Raymond Depardon.

BERTRAND LANGLOIS/AFP


Successeur de Jacques-Henri Lartigue (Valéry Giscard d'Estaing), Gisèle Freund (François Mitterrand) et Philippe Warrin (Nicolas Sarkozy), le photographe et réalisateur Raymond Depardon a livré de bonne grâce les secrets techniques et le "making of" de son cliché, pris le 29 mai.

Une séance d'une demi-heure seulement et plus de 200 images prises "en mouvement" avec un projecteur d'appoint et trois appareils différents, un numérique, un Leica argentique et un antique Rolleiflex format 6x6 des années 1960 qui, selon son propriétaire, avait auparavant immortalisé le général de Gaulle, Marlon Brandon ou Edith Piaf.


Au final, le photographe a retenu la dernière des douze photos prises avec son Rolleiflex, "un tout petit peu retouchée" en arrière-plan. "Je lui ai montré ma favorite et il m'a dit +je suis d'accord avec vous+", a confié Raymond Depardon, "je voulais une photo qui traverse le temps".


A bientôt 70 ans, le photographe, qui connaît et apprécie le président, s'est dit "très content et très fier" d'avoir été choisi pour réaliser -à titre gracieux- le portrait de François Hollande. "On s'est amusés à faire cette photo", a-t-il dit, "ça a été un beau moment".

 

 

"C'est ma pelouse !"

  

A peine diffusée sur le net, la photo a fait l'objet de multiples détournements profitant de sa profondeur de champ : Palais de l'Elysée remplacé par une barre HLM, troupeau d'éléphants se dirigeant vers le président ou Nadine Morano fonçant vers lui sur la pelouse au volant d'un 4x4 de rallye. Sans oublier la nappe et le panier de pique-nique à deux pas du chef de l'Etat ou François Hollande portant tablier près d'un barbecue

 

@TonTonPaul1

 

 

 


 

 

 


@Quentin_Laurent

 

 


@GrandjeanMartin

 

 

Sans surprise, des twittos se sont également déchaînés. "Moi président, je ne ferai pas une photo comme les autres... Finalement, il aurait dû!"; "Elle est bien la nouvelle pub des Relais et Châteaux par Depardon"; "Cette photo de François Hollande serait parfaite pour illustrer l'expression : +les bras m'en tombent+".

 

 

Popularité élevée


Déchaînement sur le Net et plaisanterie à part, François Hollande enregistre un niveau de popularité élevé, comparable à celui de Nicolas Sarkozy au début de son quinquennat, de 58%, selon une enquête LH2 pour nouvelObs.com publiée lundi, et de 62%, selon un sondage de Viavoice pour Libération à paraître mardi.
Il en est de même pour son Premier ministre Jean-Marc Ayrault : 56% d'opinions positives selon LH2 et 57% selon Viavoice.


En juin 2007, la cote de confiance de Nicolas Sarkozy était de 63%, selon un sondage LH2, tandis que celle de Jacques Chirac en juin 2002 était de 50%, selon la Sofres.

 

Selon LH2, 33% des personnes interrogées déclarent avoir une opinion négative de François Hollande en tant que président de la République, et 9% ne se prononcent pas. Jean-Marc Ayrault a de son côté 27% d'opinions négatives, 17% ne se prononçant pas.


Selon Viavoice, 31% ont une opinion négative de François Hollande et 7% ne se prononcent pas. Pour Jean-Marc Ayrault, 24% ont une opinion négative et 19% ne se prononcent pas.
Toujours selon Viavoice, les Français font confiance à François Hollande et au gouvernement pour "améliorer la situation de l'Education nationale" ainsi que pour "trouver des accords avec les syndicats" (72% chacun), "relancer la croissance" (56%), "éviter un trop grand nombre de plans sociaux" (53%), "améliorer la situation de la zone euro" et "réduire les déficits publics" (49% chacun) et "réduire le chômage" (48%).


67% d'entre eux considèrent que la gauche va gagner les législatives, contre 20% qui estiment que ce sera la droite et 13% ne se prononcent pas. Ils sont 59% à souhaiter la victoire de la gauche, 33% celle de la droite et 8% ne se prononcent pas.


Toutefois les Français ne rejettent pas la possibilité d'une cohabitation entre François Hollande et un gouvernement de droite puisque 47% d'entre eux estiment que ce serait "une bonne chose" et 51% "une mauvaise chose", 2% ne se prononçant pas.


Sondage Viavoice effectué les 31 mai et 1er juin, par téléphone, auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.
Sondage LH2 réalisé les 1er et 2 juin par téléphone, auprès d'un échantillon de 960 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

JABBOUR André

Ratée la photo monsieur le président ..

M.V

Pour un Président qui se veut normal ...la photo parait anormale, il y a un peu trop de flou à l'arrière plan ...le photographe aurait 'il eut une vision politique de la photo avant le clic final...

Jean-Pierre EL KHOURY

Super marrantes ces photos :) Surtout la photo de HOLLANDE en TOP CHEF
J'aime bien.

Sabbagha A. Nazira

Pour la photo officielle,probablement Hollande a été inspiré par William Shakespeare mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier.



Nazira.A.Sabbagha

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

E.T. go home !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.